Règlement Général Européen sur la Protection des Données (RGPD)

2

Cher abonné(e),
le nouveau Règlement Général Européen sur la Protection des Données ( RGPD ) a pris effet le 25 mai 2018, nous sollicitons votre accord pour continuer à vous adresser nos newsletters.

Sachez que notre base de données est réservée exclusivement à cet usage, et qu’elle n’est en aucun cas utilisée à d’autres fins ou divulguée à des tiers.

  • Si vous souhaitez continuer à recevoir ces informations, ne changez rien!
  • Si vous ne souhaitez plus recevoir ces informations, vous avez la possibilité de vous désinscrire, sur simple demande par mail, à l’adresse suivante : thierry@panache-salvetois.fr
    Nous retirerons alors votre adresse de notre liste de diffusion.

les mentions légales  du site sont consultables – ICI –  ou en pied de page de chaque article.
Le règlement  N° 2016/679, dit règlement général sur la protection des données (RGPD, ou encore GDPR, de l’anglais Général Data Protection Régulation), est un règlement de l’Union européenne qui constitue le texte de référence en matière de protection des données à caractère personnel. Il renforce et unifie la protection des données pour les individus au sein de l’Union européenne.
Pour exercer les compétences de l’Union, les institutions adoptent des règlements, des directives, des décisions, des recommandations et des avis.
Le règlement a une portée générale.  Dans le droit de l’Union européenne, un règlement est un acte juridique de l’Union, obligatoire dans tous ses éléments dès son entrée en vigueur, soit la date précisée par le règlement lui-même, ou à défaut dans les 20 jours suivant sa publication au Journal officiel. Il ne peut donc s’appliquer de manière incomplète ou sélective.
La décision est obligatoire dans tous ses éléments. Lorsqu’elle désigne des destinataires, elle n’est obligatoire que pour ceux-ci.
Le RGPD  est obligatoire dans tous ses éléments et il est directement applicable dans tout État membre.
(source Wikipédia)

Le RGPD source de rupture ?

Quand Jacques BREL chantait : Ne me quitte pas !

Jacques BREL

Ne me quitte pas
Il faut oublier
Tout peut s’oublier
Qui s’enfuit déjà
Oublier le temps
Des malentendus et le temps perdu
À savoir comment
Oublier ces heures
Qui tuaient parfois à coups de pourquoi
Le cœur du bonheur
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quittez pas……………

RGPD / Récits Gauchissant  d’un Panache Déterminé…….
Chers lecteurs, ne me quittez pas……………

Partage

2 commentaires

  1. Bonjour
    Ce qui se passe à La Salvetat est révélateur de la recrudescence des idées totalitaires partout aujourd’hui.
    Le vote italien est le dernier en date de ces signes de dérive de la politique aujourd’hui.
    Les crises tournent toujours à l’avantage des puissants. Pas étonnant qu’ils laissent faire et même que pratiquement ils encouragent les discours ou les petites phrases les plus conservatrices voire les plus intolérantes.
    La lutte est encore longue, quelle soit collective ou individuelle.
    Vincent

Laisser un commentaire,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Fête de la Fraternité : déni de démocratie à la Salvetat.

Suite aux deux lettres portées par la police rurale en fin d'après midi ce jeudi...

Fermer