PNRHL / ECO-DIALOGUE avec Vialelle à Bédarieux !

1

Vous savez que six mois avant une élection municipale, une commune ne doit « prendre aucune initiative susceptible d’être motivée par des considérations électoralistes, ou appréciée comme telle ».
A ce titre, vos sites internet  comme vos revues  municipales doivent se garder de tout ce qui pourrait être apprécié comme une aide au service d’un candidat.


 

S’ il se trouve que  de nombreuses références au prochain mandat détaillent des investissements à venir jusqu’en 2017, il s’agira  très clairement d’une entorse à l’équité exigée par la loi entre les candidats.

S’ il apparaît que des tribunes libres d’élus  n’obéissent pas à cette analyse du Conseil d’État, en  se laissant aller à des citations de projets et d’investissements qui sont manifestement des annonces électoralistes, vous pourrez  être  certains de notre vigilance.

les journées « Les Eco-dialogues de Bédarieux Terre et Territoire en partage du 10 au 12 janvier » seront donc une tribune pour certains élus annoncés comme José Bové mais aussi le président du PNRHL, Daniel Vialelle

Le développement des centrales éoliennes fait débat  dans tout le PNRHL (Parc Naturel Régional du Haut Languedoc) sera-t-il abordé  à Bédarieux dans  » terre et territoire en partage  » ?

la lettre ouverte d’ ATTAC  Haut – Canton au président du Parc Naturel  qui vient vendredi 10 janvier à Bédarieux, à la salle de la Tuilerie (21heures) benoitement dialoguer avec un intellectuel académique de haut niveau (Pierre Derioz) sur la conservation et la défense des paysages remarquables du Haut Languedoc (voir ci dessous) aura-t-elle une réponse ?


 

lettre ouverte vialelle journée éco de Bédarieux

lettre ouverte à Vialelle journées ECO de Bédarieux


Le mouvement anti-calcaire de la  vallée du Jaur « AYRETTESANSEAU DIFFUSE SUR SON BLOG CE TEXTE PARCE QU’IL CONCERNE LE PROBLÈME DE L’ALIMENTATION EN EAU DU VILLAGE DE FERRIÈRES POUSSAROU :
comme démontré par les citoyens sur le cahier de l’enquête publique déposé en mairie concernant les dix éoliennes, la source de Font Frège sera détruite par les travaux d’implantation. Le village de Ferrières sera ainsi obligé d’être alimenté en eau par le forage de Vieussan (alias Coudouro, Codureau, l’eau calcaire d’ Arcas) qui est, comme pas grand monde ne l’ignore plus, une véritable calamité aquacole…

José Bové : participation annoncée !

annonce deBOVE à BEDARIEUX

 

 

william_RimmerPensera-t-il au démantèlement du Mac-do ou parlera-t-il démantèlement de l’éolien ?
« L’histoire n’est pas dans les mots, elle est dans la lutte. »
(Paul Auster –  La Chambre dérobée – 1988)

Monsieur Emmanuel Forichon communique :
« Bonjour,
après échanges avec nos amis d’Aveyron, il a été convenu que nos associations de Midi-Pyrénées pourraient toutes envoyer à partir du 15 novembre le message ci dessous à José Bové, député européen. adresse e-mail  /jose.bove@eurparl.europa.eu

 « L’installation de transformateurs et le renforcement de lignes HT dans nos zones rurales sont directement liés au développement de l’éolien industriel dans nos espaces naturels. Les faits mentionnés concernant RTE et ses méthodes ont été vérifiés sur place. Il est important que José Bové, grand défenseur de la ruralité et de l’environnement, prenne position sur un tel dossier. »

Ce message aura d’autant plus d’impact qu’un plus grand nombre d’associations locales l’auront signé et envoyé.
Merci de diffuser ce message rapidement

Monsieur le Député,

Nous venons d’être informés de faits qui nous consternent. En 2010, des associations locales vous avaient demandé de les soutenir dans leur combat contre le projet de transformateur à St Victor de Melvieu. Votre assistante parlementaire, Anne Lacouture, et Marie Françoise Vabre conseillère régionale EELV, ont pu à cette occasion comprendre le lien qui s’établit entre la multiplication de parcs éoliens industriels dans le sud Aveyron et ce projet de transformateur. Mais quelque temps plus tard Anne Lacouture et Arnaud , après une rencontre avec des gens de RTE, ont semblé partager l’avis de ces derniers : ils leur auraient affirmé que le projet de transformateur à St Victor ne serait pas destiné à accueillir la production de l’éolien industriel mais à faire face à une consommation électrique locale en augmentation… On apprenait par ailleurs que RTE aurait accordé 35 000 Euros et le parrainage de sa fondation à Anne Lacouture et à son compagnon Arnaud pour leur camping du Cun sur le Larzac. Comment ne pas déceler un lien entre ce parrainage par RTE et le manque de soutien de votre part pour la lutte locale contre un transformateur très mal accepté par la population locale, non seulement pour ses effets directs mais parce qu’il permettra de poursuivre l’occupation du sud Aveyron par des éoliennes industrielles fauteuses de désordre économique, social et environnemental ?

Nous vous saurions gré de nous faire connaitre votre position sur cette affaire.

Cordialement

 

 

Consulter aussi ce lien de FED

Partage

Un commentaire

  1. Voir l’article paru dans les Echos du 6 jnvier 2013
    Eolien : la guerre des clans
    Par Claude Barjonet
    Recours, procès, lobbying… Entre partisans et adversaires de l’éolien, la bataille fait rage sur le sol français. Et commence à faire de gros dégâts chez les industriels du secteur, qui ont de plus en plus de mal à faire aboutir leurs projets.
    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0203178437618-eolien-la-guerre-des-clans-640663.php?xtor=RSS-2007

Laisser un commentaire,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
mécontentement dans le développement durable (humour)
EOLIEN INDUSTRIEL – PNRHL : développement durable du mécontement !

Aujourd'hui il est démontré que l'éolien n'est pas la solution pour "la conquête d'une souveraineté...

Fermer