CCMHL : Francis Cros doit-il démissionner ?

0

« Au commencement était le verbe » .
Ne vous attendez pas à une quelconque homélie concernant la CCMHL  en entendant cette parole d’évangile. Le Président de la CCMHL (communauté des communes de la Montagne du Haut Languedoc), Francis Cros , se voulant  l’unique précurseur d’une  réforme territoriale voulue  par la présidence de la République, oublie  la transmission orale des valeurs et des idées qui devrait forger   tout  discours politique, tant  est manifestement absente de ce projet d’extension territoriale, la communication.
En CCMHL, nos élus communautaires, prouvant  leur  soumission à la présidence  s’accommoderaient par ignorance pour certains, par incompétence et par frilosité  pour d’autres de ce projet d’extension territoriale puisqu’ils l’ont approuvé  majoritairement en conseil communautaire d’Anglés le 26 juin 2014 en permettant à Francis Cros  de présenter le projet auprès des autorités préfectorales  de Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées;  en ces montagnes du Haut-Languedoc, la démocratie est encore une fois malmenée puisqu’il n’y a eu aucun débat.
Les élus communautaires ont-ils bien compris les tenants et les aboutissants de cette extension communautaire qu’ils ont voté  majoritairement sans poser la moindre question à Francis Cros le président précurseur-exécuteur de la CCMHL ?
Signe, tout de même qu’il y a de l’eau dans le gaz, le président de la CCMHL, qui devait présenter   en septembre les résultats   des discussions  qu’il aurait eu avec les préfets des 2 régions durant l’été 2014,  a repoussé le conseil communautaire  ce 6 novembre 2014, 5 mois sans conseil !

Francis Cros : démission du président de la CCMHL !

Pourquoi  serait-il tabou de faire une telle demande ?
Certains vont encore parler  de détestation  envers le conseiller général socialiste et président de la CCMHL.
Me vient alors à l’esprit, la répartie de Jean-Luc Mélenchon envers  les journalistes qui le houspillaient  sur  sa  soit-disante détestation de Hollande :  » j’ai  écrit ce livre « l’Ère du Peuple »  pour  être la viande rouge excitant ces carnassiers de la  République »
J’aimerai donc tant  que ce billet de Panache Salvetois, soit, toutes proportions gardées,  la « viande rouge »  jeté  à ce carnassier qui s’occupe  (bien mal) de la chose publique »

la "UNE" de Politis : Jean-luc Mélenchon

 

Les politiciens continuent d’occuper le pouvoir au lieu de l’exercer . (Raoul-Marc Jennar, docteur en science politique)
L’ impératif délibératif  qui doit être précédé d’un impératif  d’échange de savoir, n’est manifestement pas une évidence pour le président de la CCMHL puisque la population ignorait tout de ce projet, ainsi que de nombreux élus  que  certains, ont découverts à la lecture de mes derniers  billets.
Le jour où les élus  accepteront que soient publiés les débats , prouvera que le parcours du dialogue avec les citoyens, s’inscrit réellement dans un  processus démocratique plus respectueux de l’humain.
Victimes, les citoyens doivent ouvrir le jeu sur l’ensemble des élus engagés avec des pratiques légères sinon navrantes de confidentialité et de manipulation des éléments du débat jusque dans la vie associative.
Procédures,  outils,  méthodes,  moyens, tout est à refonder dans la posture de ces  acteurs politiques aux pratiques et à  l’éthique parfois douteuses.

Ainsi, je vais citer une phrase de jean-luc Mélenchon, tant ses mots, prononcés envers le gouvernement, s’appliquent parfaitement localement à Francis Cros ,  président  de la CCMHL :

« Tout montre combien le pouvoir actuel est devenu progressivement un « objet sans objet » en quelque sorte, une société à irresponsabilité illimitée. Nul ne sait quand tout cela va s’effondrer comme cela est inscrit dans les données du problème. Mais il est acquis que la chronique des jours qui passent est un concentré de la décadence morale du pouvoir en place  à tous les niveaux de responsabilité. »

Cette complexité d’une mauvaise  cuisine électorale d’une société malade de sa gestion sans l’obligation des moyens et particulièrement les moyens  intellectuels, je l’ai maintes fois dénoncé au travers des différents billets  sur des thèmes divers  qui impactent  fortement et directement le territoire de la CCMHL  où la décadence du pouvoir  de Francis Cros  met en danger  le développement  économique, l’attractivité touristique, l’emploi,  l’environnement, l’éducation , le patrimoine et le fonctionnement « normal » de nos institutions créant ainsi  de la « tension sociale »  comme cela a déjà été démontré au travers de  mes  billets passés .
Quelques exemples ci après :

 

  1. fumée noire s'échappant d'une éolienne en flamme

    le grand mensonge de l’éolien industriel

    les énergies renouvelables et le grand mensonge de l’éolien industriel dont le président de la CCMHL, Francis Cros est le grand colporteur à travers tout le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc avec son ami  président du Parc, Daniel Vialelle !
    Petite question anecdotique : Comment VERDI / Vialelle, maire  d’une commune (Sait-Amant) qui ne fait plus partie du PNRHL et dont le mandat de conseiller général du Tarn, (réforme territoriale oblige)  prendra fin dans moins de 5 mois en mars 2015, tout comme son ami Rigoletto – Cros, pourra-t-il conserver la présidence d’une assemblée où il ne siégera théoriquement plus , tout comme son ami Rigoletto / Cros ?


  2. la guerre du bois

    la guerre du bois aura-t-elle lieu ?

    la filière bois  qui a  déclenché  une vive polémique : la guerre du bois aura-t-elle lieu ?
    là aussi, le conseil général de l’ Hérault ainsi que la COFOR34 (communes forestières)  dont le président n’est autre que Francis Cros, ont signé  un accord  pour fournir  en bois (en biomasse, comme ils disent) la méga centrale électrique EON de Gardanne qui fait tant polémique. Des milliers de mètres cubes  de bois vont être brûlés pour fabriquer de l’électricité mettant ainsi fortement en danger  tout le massif forestier du grand sud.


  3. filière bois : Inauguration Plateforme à la Salvetat sur Agout

    filière bois : Inauguration Plateforme à la Salvetat sur Agout

    Le Camp del Tour, la fameuse plate forme bois labelisée P.E.R.  qui a déjà englouti prés de 2 millions d’euros d’argent public depuis 2006, avec promesse de créations d’emplois (2 emplois à ce jour), ENDETTEMENT faramineux  qui a déjà largement plombé les finances de la CCMHL  et dont pourtant le président Francis Cros a fait voter lors du budget 2014, un troisième million d’investissement pour la construction d’une usine atelier MOB (maison ossature bois) que La CCMHL louera 3500 EUROS  par AN à une société…..!


Cette trop grande opacité de certains choix politiques  a connu son apothéose lors de cette pathétique séquence politique  que fut cette cooptation  du conseiller municipal d’opposition  (commune de la Salvetat sur Agout), Francis Cros, comme président de la CCMHL.
Quelles qu’en soient les justifications, cette décision publique doit au moins être assumée . Manque de  charisme évident, car il faut du souffle pour chasser la brume et l’ enfumage réciproque d’un bon nombre de ces acteurs  tant il est vrai que la sincérité n’est pas toujours au rendez-vous de la concertation pour continuer à défendre la démarche de cette extension territoriale sans débat  participatif pour  accepter de se confronter à la complexité tout en incitant les citoyens à devenir acteurs de ce projet collectif qu’impose la loi sur la réforme électorale.

Francis Cros, président de la CCMHL ukrainise la Salvetat sur Agout.Francis Cros est à lui  seul, l’éclatante démonstration que les institutions de la Vème République sont à bout de souffle parce qu’elles présentent un déficit de démocratie.

C’est donc parce que je considère  Francis Cros , totalement illégitime  comme président de la CCMHL,  car sans base électorale  (il a été par deux fois battu aux élections municipales), et avec la disparition  du canton de la Salvetat sur Agout  sans mandat de conseiller départemental  en mars 2015, il n’est plus la personne adéquate  pour porter seul le P.E.T.R.  (projet d’extension territoriale)   qui exclut de fait les 6 communes héraultaises de la zone d’influence du prochain binôme départemental  qui sera élu les 22 et 29 mars prochain dans le nouveau canton.
C’est pourquoi,  ce projet d’extension vers les Hautes terres d’Oc doit être repoussé de 5 MOIS, après  les élections départementales de Mars 2015, et  la démission  de Monsieur Francis Cros de la présidence  de la CCMHL doit intervenir dans les plus brefs délais.
Comme le demande ceux qui ont ouvert le débat sur la nécessité d’une VIe République, il faut rendre la parole au peuple que nous sommes. Les propositions pour une 6e République, évoquant notamment :

  • le référendum révocatoire qui permettrait de mettre fin au mandat d’un élu par décision populaire;
  • la situation économique des Français et des entreprises de notre pays;
  •  un changement de Constitution qui pourrait aussi changer notre vie quotidienne;
  • le mandat unique, renouvelable une fois,  qui mettrait fin au système clientéliste;
  • (les blancs sont laissés volontairement pour que vous puissiez ajouter d’autres points qui vous sont chers)

 

 

m6t.fr

m6r.fr

Pour terminer sur une note plus poétique et surtout permettre aux conseillers communautaires qui se réunissent ce jeudi 6 novembre à  le Soulié, de méditer sur cet extrait  d’une lettre d’ Arthur Rimbaud à sa famille :

« Le plus probable, c’est qu’on va plutôt où on ne veut pas,
et que l’on fait plutôt ce que l’on ne voudrait  pas faire… »

Ma Bohême - Arthur Rimbaud

Partage

Laisser un commentaire,

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
logos pathos_ethos
la Salvetat : connaitre les projets de réforme territoriale !

La réforme territoriale diluera les communes dans de vastes ensembles où d'aucuns auront du mal...

Fermer