La Salvetat, les brigandes et Panache !

11

La lettre du maire de La Salvetat sur Agout concernant la secte Elfique de Joël Labruyère installée sur l’ancienne colonie du Gazel. appelle  à la tolérance envers une communauté qui promeut  la haine raciale et les discriminations.
La municipalité de la Salvetat sur Agout se réfugie frileusement et avec une certaine hypocrisie derrière le fait qu’il ne s’agit que d’une communauté « les ultra sixties » qualifiée par le maire Thibault Estadieu « d’artistes locaux de qualité ».
Ces activités prétendument festives ne sont pourtant qu’un paravent pour leurs réunions où circule une idéologie dont les discriminations racistes, sexistes et homophobes sont les fondements réels et assumés d’une secte sous l’emprise d’un gourou manipulateur au passé plus que sulfureux.
« Barka production », la  société qui produit « les ultra-sixties et les brigandes »,  est gérée par cette communauté  que la DCRI et  les autorités de l’État signalent comment étant une secte. Les recettes récoltées  par ces groupes musicaux alimentent donc  la caisse de fonctionnement de cette secte, or  les sectes sont interdites en France !
Monsieur Francis Cros, conseiller municipal d’opposition et Président de la CCMHL l’ayant encore rappelé lors du dernier  conseil municipal du 28 septembre 2016. 

Déclaration de Francis Cros au conseil municipal du 28 sept 2016 à la Salvetat sur Agout

Déclaration de Thibault Estadieu au conseil municipal du 28 sept 2016 à la Salvetat sur Agout
Retrouver l’ensemble de l’échange en conseil municipal en cliquant ICI

Faux, le Maire savait bien avant que la DCRI ne l’informe officiellement à la mi-septembre !
Depuis quand le premier Magistrat de la Commune de la Salvetat sur Agout savait ?
C’est au maire de nous le dire, mais au moins depuis début août suite à la lettre  ci-dessous qui lui avait été adressée :
lettre Carole Holstein du 1er aout 2016 au maire de la Salvetat sur Agout

Logo La MarseillaiseLa réponse du maire fut faite sur les réseaux sociaux dans un post ou il fustigeait au contraire la  philosophie en général et les philosophes en particulier mais aussi  les nostalgiques du soviétisme et du communisme, la gauche caviar,  les troublions locaux, agitateurs de tous bords et autre rédacteur de blog  voulant faire le « buzz » ainsi que,   pour terminer, la presse en général  qui trouverait Le Maire  «trop complaisant » avec Les Brigandes ?
De janvier à septembre , l’Histoire d’une grossesse (nerveuse) qui a engendré une monstruosité salvetoise mettant à mal le « bien vivre Ensemble » dans cette Sauveté qui n’a certainement pas besoin d’un médecin fût-il légiste  pour l’autopsier ! La Salvetat vivra et s’en remettra à condition de changer son traitement  en établissant une nouvelle « ordonnance » des valeurs républicaines.

Tolérance!
« Le maire de la Salvetat sur Agout dit :   « Tolérance » ?

“Est fanatique celui qui est sûr de posséder la vérité. Il est définitivement enfermé dans cette certitude ; il ne peut donc plus participer aux échanges ; il perd l’essentiel de sa personne. Il n’est plus qu’un objet prêt à être manipulé.”

De Albert Jacquard                .

 La tolérance serait selon Thibault Estadieu de :

  •  Laisser perdurer et se développer les activités d’une communauté sectaire prônant la xénophobie, le racisme, l’homophobie et l’anti-républicanisme ?
  •  Voir notre territoire se transformer en un lieu d’accueil des idées d’ultra intégristes, des « illuminatis » du grand remplacement ?
  • Voir nos lieux de vie envahis  de soit disant artistes musicaux appelant à la haine dans leurs vidéos en faisant le salut nazi armés de mitraillettes ?
  • Laisser  le moindre événement culturel subventionné servir de porte-voix à cette secte d’ intégristes qui opposent les humains qui souffrent des mêmes maux et des mêmes injustices. Nous avons le devoir en tant que citoyen de ne pas cautionner sur le fond et la forme l’utilisation de nos impôts pour inciter à la haine raciale.

Plus généralement, par delà cette seule opposition à cette secte,  c’est une opposition forte, nourrie, ferme et définitive à ce déferlement de haine, d’obscurantisme, de resurgissement inquiétant du discours identitaire et de libération de la parole raciste qui se doit d’être combattue.
Ne pas reconnaître explicitement  que les Ultra sixties et les brigandes sont les mêmes personnes, adeptes d’une secte sous l’influence  d’un gourou prônant la thèse du » grand remplacement » de l’écrivain Renaud Camus est un déni de réalité  de la part du médecin-maire Thibault Estadieu dans ce que l’on peut considérer  comme une « non assistance à commune en danger ! »

Communiqué de Presse de la ligue des droits de l’Homme  LDH SAINT-PONS DE Thomières

cp-ldh-st-pons-contre-lutra-droite-a-la-savetat-19-10-16

Dire « NON » encore et toujours, à la xénophobie.

La propagande d’idées racistes avec de l’argent public est intolérable. La Municipalité parle de rumeurs ou invente des rumeurs,  moi je vais vous entretenir de faits aisément vérifiables.

  • Il n’a jamais été question d’interdire l’accès à l’école de la République à qui que ce soit comme le laisserait croire et entendre la lettre du Maire aux salvetoises et aux salvetois
    Ce n’est pas l’école, dont fait fréquemment état la municipalité, qui pose problème mais, et c’est totalement différent car dépendant des affaires communales et non de l’Académie, j’ai nommé le péri-scolaire.
    Quelques simples précisions afin que chacun se fassent sa propre opinion :
    * Le CPIE,  dont le maire Thibault Estadieu est pourtant administrateur au titre du collège des élus, le CPIE donc n’assure plus depuis cette rentrée, les activités périscolaires  aux enfants de l’école de la Salvetat sur Agout. Sous couvert de « varier » les activités, d’autres intervenants ont sollicité la mairie afin de proposer leurs services…. à suivre  donc avec vigilance puisque la mairie communique très peu sur cette question du périscolaire !
    * Pour la 1ère fois cette année, il y a eu deux listes aux élections des parents d’élèves. 1 liste  complète de 8 personnes (4 titulaires – 4 remplaçants) et 1 liste de 2 personnes (issues de la communauté sectaire). Les résultats ont été publiés dans  le Midi-libre, mais preuve, s’il en était besoin, qu’avec plus de 90 voix contre 15, l’émoi soulevé par cette deuxième liste chez les parents est bien réel !
  •  le site officiel de la commune  L’organe de communication municipale mérite parfois d’être consulté…. non pas pour la qualité de son rédacteur (payé par la municipalité) qui m’a fait injonction verbale d’enlever dans les 24 heures la prise de vue aérienne de la Salvetat sur Agout que j’avais mis à la UNE  de  mon précédent billet   avec menaces de poursuite pénales  pour vol de cette image dont il serait le propriétaire ? Image que l’on retrouve pourtant non filtrée par licence sur de nombreux moteurs de recherche ! J’ai obéi à l’injonction non pas par crainte de poursuites mais juste pour le plaisir de raconter cette anecdote qui corrobore les liens étroits entre cette « communauté » et la municipalité s’agissant des droits à l’image, surtout quand  le rédacteur du présent site me prend en photo et la publie sans me demander mon avis sur le site officiel de la mairie, mais je ne suis certainement pas le seul, jugez-en par la photo ci-dessous :
    voeux-2016-du-maire-de-la-salvetat-sur-agout

    Cliquer sur l’image pour un accès direct au site officiel de la Salvetat

    *  l’image de la population  réunie à l’occasion des vœux du maire en janvier 2016. Le premier rang de la photo est pratiquement constitué  de membres de la secte dont le gourou Joël Labruyère  en chemise à carreaux , bretelles et blouson sur les bras.
    * Dans sa catégorie « vie locale » , rubrique « réunions publiques », titre « Que prévoir pour 2016 », dans  Le (peut-être bienvenu) que peut-on lire ?

« L’ensemble Ultra-sixties, prestataire de concerts, animations et spectacles, nouvellement installé dans l’environnement salvetois et bientôt association locale, propose sa collaboration. »

Sachant que dès janvier 2017, l’office de tourisme municipal de la Salvetat sur Agout cessera son activité sur la commune. La loi NOTRe, transférant la compétence « Tourisme » à la nouvelle communauté des communes née de la fusion avec la communauté de Lacaune,  La Salvetat sur Agout, fera appel à une association locale pour gérer les animations sur la commune.
Pouvait-on envisager que, sans tapage médiatique, la municipalité octroie l’organisation des animations, manifestations et spectacles ainsi que les subventions qui vont avec à cette nouvelle association dont les membres, issus d’une secte,  sont qualifiés par Thibault Estadieu d’artistes locaux de qualité ?

les élections de 2017 approchent, dénoncer  ces idées nauséabondes, est un devoir de citoyenneté républicaine. Pauvre Marianne  bien malmenée dans notre village où  nous vivons tout cela au quotidien, il y a le  moment où il faut agir.
Jean Jaurès a dit : « le courage c’est de rechercher la vérité et de la dire, c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. »
Il ne suffit pas,  comme l’ont fait 55 maires  du canton de Saint-Pons de Thomières  lors des Départementales 2015, d’appeler à  voter  Mesquida pour « faire barrage » aux idées ultra-nationalistes juste au moment des élections pour ensuite se murer dans un silence  inqualifiable  lorsque progressent de telles idées nauséabondes dans une commune du canton  de Saint-Pons de Thomières, dans le département de l’Hérault , dans Parc Naturel Régional du Haut Languedoc au coeur de la Région Occitanie. Mais il est vrai que le président Mesquida, trop occupé à faire le tour des caves coopératives a peu de chance de passer par la Salvetat et de se pencher sur son cas parce que le vignoble n’y existe pas, pour se rendre compte que seul l’ ignoble (sans v) persiste…

 

Partage

11 commentaires

  1. Bonjour heureux de rejoindre ce blog.la liberté d expression est certes d actualité mais elle s’arrête ou commence celles des autres…non? Une petite question aux racistes et xénophobes
    Si demain vos enfants et votre famille sont en danger car notre pays est en guerre qu’il y a la famine des génocides .partiriez vous dans un autre pays pour sauver vos peaux?
    Alors essayer de comprendre ces pauvres populations qui échappent ainsi a ce désastre humanitaire exemple la Syrie et bien tant d autres qui risquent leur vies pour venir chez nous.
    De plus ces populations ne sont pas du tout les racailles de nos cités.
    Ne les rejetons pas .merci

    • Je confirme la page Wikipédia des Brigandes est très complète. ! Cette page méritera très certainement une importante mise à jour dans le courant du mois de décembre.

  2. Bonjour,
    Ce message s’adresse notamment à Potiron.
    Le racisme ne naît pas spontanément, à partir des bas instincts populaires, mais il est avant tout le fruit de politiques publiques et de décisions politiques. Il est plus que nécessaire d’enjoindre nos élus à prendre une position claire à propos de ce groupe nauséabond.
    Je ne vois absolument pas quel est le problème avec les journalistes : leur travail permet de mettre en lumières les ambiguïtés et les compromissions d’un maire qui se prétend républicain. Les ennemis ne sont ni les journalistes, ni ceux qui s’efforcent d’interpeller les élus. En outre, « un petit maire de montagne » a autant de responsabilité que celui d’une grosse bourgade, comme Béziers… L’antisémitisme, l’homophobie, l’islamophobie, l’anti-intellectualisme sont tout aussi inquiétants et blâmables, qu’ils soient le fait de citadins ou de villageois (qui n’ont pas l’apanage de la liberté et de la résistance).
    Il ne s’agit pas pour le maire de s’excuser, mais de prendre conscience du fait qu’il ne pourra pas, sans réaction, faire participer les Brigandes au périscolaire, ou inviter à nouveau les Ultra-Sixties sur la place du village…
    Bien cordialement,

  3. Au secours !
    Pathétique, Thierry cajolant l’ancien dictateur de la commune pour régler ses comptes avec le maire actuel : « faudra consoler Jaurès  » précisément .A propos du groupe de musique installé à la salvetat , l’heure est-elle à désigner qui était au courant le premier des textes indigents et nauséabonds vendus sur le web par ces prétendus artistes locaux ?
    Faut-il ouvrir une chronologie des gens avertis ?
    Ces jeunes ont trouvé un accueil dans plusieurs maisons salvetoises pendant des mois . Certains habitants le regrettent , d’autres s’en vantent et poursuivent leurs opérations commerciales avec cette communauté sectaire.
    Est-ce le moment de tirer un profit politique de cet évènement , et des scoops des journaleux chassant le sensationnel ? Que ferons-nous des excuses d’un petit maire de montagne ?
    Les villageois sont affranchis , que la fête commence !
    Un citoyen , encore vivant

    • Pathétique ? Peut-être ! Pathétique comme peuvent l’être certaines expressions de ton commentaire. Dans l’inversion des valeurs, tu fais fort.
      La Salvetat est une Sauveté, une terre d’accueil qui va devenir un repaire d’illuminatis sous la coupe d’un gourou plus que sulfureux et toi, tu n’y vois qu’une opération politique pour journaleux à la recherche du scoop. Je n’ai fait que rendre compte d’une situation.. La « frilosité » des élus relève d’une certaine lâcheté. Estadieu a écrit une lettre à tous ses concitoyens, aucun élu ne lui a répondu publiquement. Cros a fait le service minimum en conseil municipal mais, qui lit le compte rendu d’un conseil municipal ? Le problème dépasse largement le cadre des limites territoriales de notre petite commune et la « chose immonde » ne pouvait que progresser si cela n’avait été dénoncé. Alors comment fallait-il procéder ? Chaque citoyen « vivant » (je te cite encore) réagit à sa façon, je n’ai aucun compte à régler avec le maire actuel mais comme il n’a pas su prendre la mesure et l’importance d’un « problème » sur sa commune, il fallait bien une piqûre de rappel du Vaccin démocratique.

  4. Lâchez nous les baskets et laissez nous vivre tranquillement dans nos montagnes. Vous n’emmener que l’animosité entre nous tous. Nous n’avons pas besoins de vous pour savoir qui nous devons côtoyer et apprécier. Nous sommes des citoyens responsables de nos fréquentations et de nos actes. On n’a pas besoin d’un second Henri IV. Balayer d’abord devant votre porte avant de nous faire la morale. Il y a de la place pour tout le monde sur notre planète. Alors en bon entendeur salut

    • Cher Potier, drôles d’arguments que vous utilisez pour quelqu’un qui a cliqué 16 fois sur le billet…. Vous êtes dans les plus assidus des lecteurs, ce dont je ne peux que me féliciter ! Pour quelqu’un qui veut que je lui lâche les baskets, vous êtes vraiment formidable, formidable dans l’incompréhension, formidable dans l’inintelligence. N’inversez pas les rôles : l’animosité n’est pas arrivée au village avec la publication de mon article du 11 septembre 2016 et vous le savez pertinemment, ce qui vous rend d’autant plus complice de ces « gens là » dont l’immoralité, puisque vous me parlez de « morale », est justement de nier dans leurs vidéos musicales ce que vous me reprochez ! Oui ,  » il y a de la place pour tout le monde sur notre planète Allez dire ça à leur gourou qui met en scène des enfants dans leur dernier clip « foutez le camp » C’est honteux, c’est méprisant, alors le seul conseil que je peux vous donner : « attachez bien vos baskets…. » la suite est à venir !

    • Ce genre de commentaire est assez absurde et il serait comique si la situation n’était pas plus inquiétante… Pour préserver la tranquillité populaire, il faudrait tolérer les propos antisémistes, pro-fascistes, homophobes? Qui appelle à la violence? Avez-vous bien regardé les vidéos des Brigandes? Tant de bêtise est déplorable.

  5. « les sectes sont interdites en France »
    ..
    Non, c’est parfaitement faux.
    C’est pour ça que vous ne citez pas la prétendue loi qui interdirait les sectes.

    Je vous rappelle que les sectes juives, chrétiennes et musulmanes sont parfaitement autorisées.

    Quant à vos publications à répétition, elles oublient juste de dire clairement ce qu’elles attendent du maire et du conseil municipal.

    • Je vous laisse libre de vos propos concernant les religions monothéistes que vous citez. La liberté de culte est un droit, tout comme doit être respectée la Laïcité. Cette secte n’a rien à voir avec le fait religieux, Dieudonné et sa « Quenelle » ont été condamné, il est intolérable qu’à travers la culture et l’art et en particulier la musique on banalise le salut nazi agrémenté de paroles xénophobes, raciste,etc..
      Qu’est que j’attends du Maire et de son conseil municipal ?
      Qu’il assume en reconnaissant enfin son erreur de jugement, Barka est la boite de production qui produit les ultra et les brigandes qu’il réponde avec des arguments au questionnement citoyens et qu’il s’excuse auprès de la population pour la légèreté (pour ne pas dire plus) de sa lettre appelant à la tolérance envers ces personnes prônant la thèse du « grand remplacement » dans des clips vidéos odieux.
      Mais quand on ne veut pas comprendre, on fait semblant de ne pas entendre . « On ne savait pas » c’est trop facile mais là je ne vais pas refaire l’Histoire…

Laisser un commentaire,

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Monuments aux morts la Salvetat sur Agout
Secte à la Salvetat sur Agout

l’installation  d’une Secte , sous l’emprise d’un gourou, Joël Labruyère, sur notre commune a affecté...

Fermer