Européennes 2014 – Les anti éoliens et la « Fatigue » de José Bové !

8

Qu’il semble loin le temps où José Bové , tête de liste EELV pour ces Européennes  2014, déclarait  dans une interview dans l’express du 15 novembre 2001 :
« Si l’on ne construit pas un monde de partage des richesses, c’est un monde de conflit qui nous attends »!

Après les élections municipales et avant les Européennes 2014 , des mots maîtres :

Information, Explications, Participation .

Même si sa musique semble la même puisque  Bertrand Cantat en concert à Bordeaux avec son groupe Detroit a affiché son soutien à José Bové pour une histoire de vieille amitié, faudrait-il rappeler que ses paroles et ses actes ont bien changé pour croire encore à sa fidélité et à sa sincérité pour apaiser les conflits et donc adhérer à son vote.

E.T. (éolien terrestre) envahit l'Aveyron

José Bové fatigué, accueille E.T (éolien terrestre) en Aveyron

Le Collectif «Sauvons l’Aveyron du fléau éolien industriel.»  regroupant 27 associations, combat  dans le sud-Aveyron, un très gros projet, très impactant :

le méga transformateur de St Victor de Melvieu.

Dés 2010,il a été  fait appel à José Bové pour un soutien contre le transformateur de St Victor de Melvieu.

Il est perturbant, pour ne pas dire choquant de voir que José Bové ne s’est jamais déplacé, pour rencontrer et venir à des réunions de travail,afin de  mieux appréhender le problème.

Sur le terrain, la résistance s’organise  en Aveyron  pour ressusciter l’art de la « Fatigue »!

Interview dans l’Express du 15 novembre 2001.


Lettre ouverte à l’attention de Me José Bové Député Européen.
(04 avril 2014)

« Monsieur le Député,

en raison de vos actions passées pour la défense du monde paysan, de votre appartenance au monde écologique, et de vos responsabilités de député Européen, vice président de la commission de l’Agriculture et du développement rural, nous souhaitons, depuis des années, vous rencontrer, pour vous exprimer d’abord notre stupéfaction, de voir l’industrialisation des territoires agricoles arriver en masse, et notre totale incompréhension , à l’annonce du projet de construction d’un très gros transformateur, dans des terres AOP de Roquefort, en plein Parc Naturel.

Jusqu’à présent, les énergies renouvelables annonçaient un changement de comportement, et étaient présentées comme des réalisations pures et saines, garantes d’un futur radieux.
Nous sommes lourdement trompés. Tout est fait (cadeaux, argent), pour permettre le dépôt de tonnes de ferrailles, qui vont vieillir sur le territoire aveyronnais, réceptacles de produits nocifs, le dépôt de tonnes de béton à jamais enfouies dans les terres agricoles, et de plaques photovoltaïques qui vont s’empiler dans les centres de déchets ultimes qui seront créés un peu partout dans le département. Des lignes THT, aériennes, seront construites en quantité, alors qu’il est question de résorber les points noirs. Nous n’avons aucune chance d’éviter ce déluge, si nous n’agissons pas!.

Information, explications, participation, sont les maîtres mots qui ont émergé du brouhaha des professions de foi de toutes sortes ces derniers jours.
Dorénavant, toute gouvernance ne pourra se faire sans que ces notions qui ne sont pas nouvelles, et qui sont inscrites dans la constitution, ne soient mises en application.
Nous nous trouvons en Aveyron, dans une situation étrange, pour ne pas dire ubuesque.
Nous avons des projets gigantesques, dont personne ne voulait lors du plan Éole 5 dans les années 2001, dont personne ne parle pendant les périodes électorales, que personne ne voit sur des cartes postales, ou dans des revues attractives. Ce sont des éoliennes industrielles classées ICPE (installations classées pour la protection de l’environnement ), reconnues pour les nuisances et la perte de qualité de tout ce qu’elles vont côtoyer. Et nous en avons décompté jusqu’à 502. Ce n’est pas une broutille!.502 machines , qui n’auront aucun effet sur les émissions de gaz à effet de serre.! C’est ce que nous voyons, suite aux retours d’expériences, partout dans les pays voisins..

Nous n’avons aucune idée des aménagements qui vont être faits, il n’y a aucun schéma crédible de développement de l’Aveyron: Quelles régions seront impactées, combien de transformateurs, combien d’éoliennes rempliront ces transformateurs, qui arrêtera tout ça?, Qui dédommagera les habitants spoliés par la dégradation massive de leur cadre de vie et par l’effondrement de la valeur de leurs propriétés?, Sans ignorer les problèmes de santé. C’est sous prétexte de directives européennes que la transformation de nos campagnes en zones industrielles est actuellement conduite à marche forcée. En qualité de député européen candidat à sa réélection vous ne pouvez pas éviter de vous prononcer.
Vous avez donné un avis favorable au projet photovoltaïque au sol, de St Rome de Cernon. Vous êtes concerné par les gaz de schistes. Nous souhaitons vous rencontrer pour clarifier la situation liée à l’éolien. L’Aveyron est comme un bateau ivre, Il donne l’impression de ne pas savoir où il va. Nous vous remercions de bien vouloir, à votre convenance, nous fixer un point et un lieu de rencontre. Avec nos sentiments respectueux.

Fait à Anglars St Félix le 4 avril 2014
Collectif «Sauvons l’Aveyron du fléau éolien industriel.»
Pour le collectif regroupant 27 associations aveyronnaises
Graziella Piérini –  Jean Marty – Anne-Marie Citton.

 


grogne_aveyron

Me José Bové : Un exemple de démocratie participative laborieuse !
Début de la Fatigue .

Bilan des actions en direction de Me José Bové :

  • Envoi d’ un courriel texte collectif, envoyé par tous les collectifs de Midi-Pyrénées;
  •  lettre/courriel avec texte collectif, envoyé par les présidents des associations de Midi-Pyrénées, en automne 2013;
  •  lettre courriel du Collectif  « Sauvons l’Aveyron du Fléau éolien industriel »;
  • la même lettre envoyée en R.A.R à Bruxelles;
  • cette même lettre envoyée à Montredon, sur le Larzac à son domicile;
  • cette même lettre publiée en lettre ouverte  dans le Progrès et dans le St africain,, les deux journaux les plus lus dans le sud-Aveyron;
  • lettre ouverte, publiée dans Le Progrès St africain, Le Centre-Presse, le Journal de Millau.

lettre-ouverte_bove_15_mai_2014Le candidat à sa réélection, José Bové,  a du mal avec la démocratie participative puisqu’il a toujours refusé obstinément de répondre aux nombreuses demandes et sollicitations  qui lui ont été faites !

Commentaires :

  • « 27 associations qui demandent un RdV avec un candidat local « écolo »,…qui le demandent avec autant d’insistance, pour parler d’un sujet aussi important que l’industrialisation à marche forcée d’un territoire bénéficiant d’autant de protections que celui de l’Aveyron, et qui ne reçoivent aucun signe de rapprochement, ni aucune volonté de dialoguer….alors que dans le même temps, les radios diffusent la voix de J Bové qui vante les mérites d’une Europe à l’écoute des Européens… »
  • Le candidat du Parti de Gauche dans le sud ouest, Jean-Luc Mélenchon, est régulièrement  attaqué par José Bové sur son absentéisme au parlement européen soit dans la presse, soit à la TV, soit lors de meeting, style « votez pour moi qui bosse au parlement » .
    Bové préfère la fiction politique aux réalités écologiques du territoire.
    vote-front_de_gauche
  • Est-ce  donc une  stratégie de campagne :  au lieu de parler du fond et de l’Europe telle qu’elle est actuellement, sans   vouloir attaquer José Bové  afin de ne pas la résumer à des attaques mutuelles,  comme dans une cour de récré , pourrait paraître  naïf ?
    CUB_Larzac

    cliquer pour agrandir

  • L’association plateau survolté ne permettra pas malgré les coups bas de poursuivre l’occupation du sud Aveyron par des éoliennes industrielles fauteuses de désordre économique, social et environnemental !
  • la situation menace de se dégrader sérieusement en Aveyron, inéluctablement, si le (les) transfo est construit. Il faudra le remplir; ce transfo est justifié par l’évacuation de l’électricité éolienne et photovoltaïque produite dans le secteur.
  • Il y a déjà un transfo à St Victor, Il suffisait d’utiliser cette possibilité  mais  Les politiques ont laissé les sociétés éoliennes s’agglutiner et maintenant qu’elles ont eut le permis, elles veulent évacuer l’électricité.
  • la règle était que pour avoir les permis de construire, il fallait qu’il y ait la capacité d’évacuer l’électricité, ce qui n’est pas le cas. Là encore, il y a eu des irrégularités ! Maintenant, elles obligent RTE à construire un transfo de 68 millions + toutes les lignes etc.
  • Gaspillage faramineux., et les gens de St Victor ne veulent pas devenir fous avec cette électricité partout autour d’eux.
    Vent-debout

    cliquer pour agrandir

  • Les terres où se trouverait le très gros transfo (2100 MW, soit pour 800 éoliennes,)  sont de belles terres agricoles AOP de Roquefort, et les fermiers ont deux fils qui voulaient reprendre la ferme.
  • Pourquoi Bové ne bouge-t-il pas ?. Ce qui se passe est l’application sur le terrain des idées fumeuses des Verts , qu’il partage : il faut des éoliennes! … Sauf qu’il faudra des transfos pour évacuer l’électricité, pour que les sociétés privées la vendent au Maroc, en Espagne ou en Allemagne.
  • Personne ne le dit, les éoliennes sont obligatoirement suivies par des structures lourdes pour évacuer l’électricité qu’on ne peut pas consommer. ce n’est plus de l’écologie, c’est un saccage !
  • Le défenseur des terres agricoles, José Bové laisse tout faire alors que la question de l’énergie en Europe est un échec cuisant, et que les pays qui ont beaucoup d’éoliennes sont les plus pollueurs  (l’Allemagne, le Danemark…) du fait de l’aspect aléatoire de cette électricité, et la nécessité de centrales thermiques à énergie fossile supplémentaires.
  • l’inauguration du camping au Cun du Larzac a eu lieu  l’été dernier  Bové était présent ainsi qu’un représentant de RTE !  la boucle est bouclée  et Bové refuse tout éclaircissement sur cette affaire sur une terre qui pourtant paraissait chère à son coeur.
    poste_400000_volt_sud_aveyron
  • Ce transfo est absurde ,  inutile, et dangereux, car il va attirer plus encore les sociétés éoliennes.
  • Rencontrer et parler de l’incohérence de cette affaire avec le candidat Bové en pleine période électorale des élections européennes 2014 était totalement justifié.
    Son refus et ses non-réponses révèlent surtout l’incohérence du député européen.


Question du jour

Question du jour

Ces demandes, ces interrogations  sont correctes, légitimes, et ignorées.

Ce qui se passe est tout à fait incroyable !

José Bové peut-il encore  se poser  en défenseur des terres agricoles  alors qu’il participe  au développement de l’éolien industriel et reste sourd à la souffrance et aux appels de tout un territoire ?
L’esprit de résistance pour  vanter «le défi de la civilisation humaine». ne l’habite plus!
Absurde politique  :  tant que l’on ne sort pas du nucléaire il n’y a aucune raison de faire de l’ éolien un enjeu majeur du développement durable.

En Lozère le groupe EELV s’est prononcé contre le schéma régional éolien, au motif que tant que l’on ne sortait pas du nucléaire il n’y avait aucune raison de planter des éoliennes. http://www.reporterre.net/spip.php?article2746

Un sondage de l’émission « C’est dans l’air » .
Question :
« Êtes-vous favorable à la multiplication des éoliennes sur le territoire français ? »
Réponse :
65 % de NON !

RTE_cortege_funebre

RTE cortège funèbre

 

 

 

En cette fin de billet,  une humble pensée pour Pétrarque qui affirmait :

« la raison parle et le sentiment mord »

 

lire un autre mordant  qui a «  l’Art et la Manière »

Partage

8 commentaires

  1. Surprise de découvrir dans le Panache Salvetoit, le dossier Bové aussi clair et complet!
    Thierry, vous m’épatez!!
    Et vous êtes une vraie mule du pape!
    Vous n’avez rien oublié!
    je ne sais pas si j’y arriverai, mais ça me donne l’idée de l’imprimer…et de lui envoyer l’entier dossier. (et pourquoi pas à d’autres « gestionnaires… » (pour ne pas dire des mots trop valorisants)
    A bientôt
    Moi aussi je suis un mule! (il n’y a qu’un pape!!

    • Le préfet de midi-PY étant présent,une délégation de l’aveyron serait aussi bienvenue.
      Dans l’union et ensemble nous parviendrons à convaincre…
      A très bientôt.

  2. Merci Thierry pour ce regard neuf porté sur cette affaire. José Bové nous a fait croire qu’il était indépendant, et nous espérions qu’il allait faire comprendre à ses collègues ce qui est derrière cette fausse écologie.
    cette fuite est peu glorieuse.
    merci pour ce travail!
    Bien cordialement

  3. nicole.joncret@sfr.fr le

    bonjour encore bravo pour tout votre travail….et vos réflexions
    sur bové….merci encore…à plus
    par mail….nicole de mazamet

Laisser un commentaire,

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
derrière les mots, des chiffres incroyables
CCMHL : un conseil communautaire pour un budget 2014 incroyable !

Le dernier conseil communautaire de la CCMHL (Communauté des Communes de la Montagne du Haut...

Fermer