Mazamet – Olargues : La voie éolienne du PNRHL !

1

Sur l’axe Mazamet – Olargues via Saint-Pons de Thomières, la voie éolienne bénéficiant de la marque Parc,  va-t-elle  devenir la nouvelle appellation de l’emblématique Voie Verte du PNRHL ?

Photo J.P. ROUANET

J.P. ROUANET

La conférence de Mazamet de ce vendredi 22 avril fût une totale réussite. Plus de 700 citoyens attentifs et impliqués, pour entendre et comprendre  les différents intervenants, tel l’ancien maire de Courniou les Grottes, Monsieur Rouanet, lorsqu’il s’agissait de dénoncer les méfaits des zones industrielles éoliennes dans le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc.

Un mot résume bien cette conférence du Collectif  T.N.E : « ESCROLOGIE » !

 » Nos territoires ruraux,  Margeride, Minervois, Levézou, Corbières, Grands Causses, Monts de Lacaune, Montagne Noire,  donnent déjà beaucoup aux villes qui ne cessent de grandir et consomment de plus en plus d’énergie. Les citadins finiront par comprendre que nous ne voulons pas laisser massacrer nos territoires et nous seront reconnaissants de la lutte que nous menons pour que soit préservé des espaces de nature authentiques et accueillants, riche d’histoire, de beauté et de Biodiversité.
Objectif  quantitatif de la Région à l’Horizon 2020 : 1400 éoliennes !.
(NDLR / Imaginez-vous  le Maestro Vialelle, président des 6 parc régionaux interprétant du VERDI avec 1400 machines à vent ?)
L’éolien industriel rompt insidieusement les liens. La cohésion sociale, si nécessaire à nos zones rurales, est gravement menacée. C’est un système retors qui risque de rendre inhabitable ce qui est habité, de rendre invivable ce qui est encore vivant.
Les délégués (T.N.E) rencontreront Agnès Langevine, Vice présidente du Conseil Régional en charge de l’Énergie vendredi 29 avril 2016.

Le collectif T.N.E

Mazamet Olargues l'escrologie du developpement des zones industrielles éoliennes

Palais des congrès Mazamet : Distribution de Carton Rouge

Ludovic Grangeon, président de l’ Adermob, une association qui a été créée en Montagne Bourbonnaise :

« La contagion est telle que la plupart des Français ignorent qu’il existe de nombreux autres types d’éoliennes plus basses et silencieuses, et que les grands mâts à hélices sont parmi les moins performants, les plus dangereux. Il est même étrange de constater que la méconnaissance des services et des législateurs aboutit à la construction d’une réglementation d’urbanisme conçue en fonction de ces seuls modèles, comme si l’ensemble du Code de la Route était imaginé pour une seule marque de voiture particulière.

éolienne+wart

éolienne « VAWT »

Une éolienne moderne et performante de type « VAWT » peut ainsi être installée sans aucune autorisation de construire en déposant seulement une demande d’accès au réseau : sa hauteur est de moins de 12 m et elle n’a aucun mât, ce qui lui évite également étude d’impact et enquête publique, le tout pour un résultat énergétique deux fois plus élevé.

L’OBLIGATION DE RACHAT.

Par comparaison, si l’État procédait ainsi pour le pain, il permettrait à n’importe quel boulanger de décider de l’endroit quelconque de son installation sans tenir compte de la population, et des jours où il lui chanterait de travailler. L’État lui garantirait d’acheter tout le pain produit à prix garanti en faisant payer la livraison à la population par la Poste en « port du par le destinataire » avec en plus une surtaxe fiscale pour payer le pain de tous les boulangers. Le tout fonctionnerait avec de la farine d’importation achetée sur les surplus internationaux à bas prix et revendue par les boulangers au prix de la farine locale de première qualité. Les habitants recevraient pendant leurs vacances du pain payé d’avance qu’ils jetteraient à leur retour et devraient se débrouiller pendant les fêtes de fin d’année parce que le boulanger serait parti en vacances, très loin, car il serait devenu très riche grâce à la taxe sur le pain qui lui assure un revenu confortable largement supérieur à ses coûts de fabrication…. »

Audace à Mazamet !
Rencontres audacieuses d’ Olargues samedi 30 avril 2016.

Danton_le_montagnard_olargues_mazamet_panache_salvetois_etats_generaux_de_l_energie

Danton le Montagnard à Olargues ?

Les zones industrielles éoliennes posent problèmes.  Les rencontres d’Olargues, le samedi 30 avril, sont dans la continuité de la conférence de Mazamet.
L’Esprit de Danton planera-t-il sur ces rencontres d’Olargues comme il a pu planer sur la conférence de Mazamet?
Et quel Danton ?
Le  Politicien sans scrupule, vénal, capable de trahir la Révolution pour les uns,
ou l’ardent démocrate et homme d’État généreux  pour d’autres ?
Danton !  Le Montagnard à la sale gueule ?
Danton ! Le Montagnard à la grande gueule ?
Le prisme au travers duquel une certaine oligarchie et élite du Parc tenteraient de faire apparaître l’anti- éolien pour mieux le discriminer. Alors,

 « Pour convaincre, il nous faut de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace ! »

Olargues : l'éolien industie rencontres_pour des états généraux de l'énergie en Nouvelle Occitanie.

Rencontres festives d’ Olargues

Il est possible de produire de l’intelligence sans passer par un système consumériste de domination de la finance.

  • Sciences et humanisme ne sont pas contradictoires.
  • La perte d’espérance de nos contemporains est réelle et la colère gronde.
  • La classe politique joue un  jeu dangereux en confondant  nihilisme et  pensée critique.
  • Les dirigeants de la  nouvelle région ont annoncé une nouvelle gouvernance, que la Nouvelle Occitanie montre qu’elle veut vraiment maîtriser cette compétence dans le sens de l’intérêt général  car le vent, l’eau, le sol sont des biens communs vitaux.

Le Professeur Laborit, homme libre d’un univers fragmenté, pionnier d’une pensée complexe, inspirateur d’un nouveau sens de la vie, déclarait :
« Ce n’est pas l’Utopie qui est dangereuse, car elle est indispensable à l’évolution.
C’est le dogmatisme, que certains utilisent pour maintenir leur pouvoir, leurs prérogatives et leur dominance. »

La Ruralité n’a jamais été vraiment consultée, et se laisser dicter une politique des Énergies Renouvelables, par les investisseurs et les industriels, n’est plus acceptable pour le monde rural. On sait où ça conduit…

  • Dénoncer le grand mensonge de l’éolien industriel dans le développement durable.
  • Sortir du cercle vicieux : anti-éolien = pro-nucléaire !

MENSONGE !  Vous avez entendu Mensonge ?  J’ai dit Mensonge !

Sur un sujet d’une telle importance, un débat démocratique  s’impose, c’est pourquoi demandons  à la Nouvelle Occitanie : « des États généraux de l’Énergie et des Alternatives Énergétiques ! »

Olargues – Mazamet : Voie ouverte aux zones industrielles.
Pour des États généraux au royaume de l’éolien industriel !

Ne m’appelez plus  jamais « voie verte  » ! Cela pourrait être le titre d’une chanson…. tant les projets éoliens industriels fleurissent sur cet axe des Avant-Monts Languedociens aux contreforts de la Montagne Noire Tarnaise.

Venez aux rencontres d’Olargues !
La cité de toutes les occasions manquées et ratées du Roi Jean  d’Olargues et du Prévôt Arcas, de la communauté des communes Orb et Jaur,  fera l’objet d’un prochain billet  sur  les mariages forcés et bâclés des communautés de communes imposés par la loi NOTRe, car d’Olargues à Olonzac, via Saint-Pons de Thomières,rien ne va plus !
Venez faire la fête à Olargues, vous n’y entendrez peut-être pas l’illustre voix verte de l’écolo-sensible  adjointe au maire de Roquebrun, ancienne conseillère régionale EELV, Michèle Comps, mais vous y entendrez parler d’une voix verte,  d’une voie éolienne, véritable cicatrice sanguinolente que l’élite du Parc Naturel Régional est incapable de cautériser !

Olargues : affiche FAÏPAKAO

rencontres festives d’Olargues

Olargues affiche rencontres festives "Il n'y a qu'un pas"

rencontres festives d’Olargues

affiche rencontres festives d'Olargues avec MAaX

Rencontres festives d’ Olargues

Oyez ! Oyez !  Citoyens, venez chanter et danser la Carmagnole en la cité de Jean Arcas d’Olargues
Samedi 30 avril 2016.

Association Causses-Cévennes d’action citoyenne
Avenue du Devois, Le Devois, Saint Sauveur Camprieu, 30750, tel 0467826111.
Site internet : http://www.adhca.com, Émail: adhca@live.fr, http://www.accac.eu

Après le Pompidou, Alès, Saint-Génies-de-Malgoires, Meyrueis, c’est à Saint-Jean-du-Gard que l’association Causses-Cévennes d’action civique poursuit son cycle de réunions publiques.

Nous souhaitons venir tenir une réunion dans toute commune de l’Ardèche, Aveyron, Gard, Hérault, Lozère qui mette une salle à notre disposition.
Jacques Rutten
Président

 

Partage

Un commentaire

  1. nicole joncret le

    bravo Thierry toujours aussi percutant et toujours sur le pont ….tu as raison la rencontre citoyenne de
    Mazamet à été un succès….faisons de mème pour Olargues…..merci pour tout ce que tu fait

Laisser un commentaire,

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
AFFICHE Mazamet CARTON ROUGE au PNRHL
Conférence Mazamet : adresse d’un anti-éolien primaire !

Adresse d'un anti-éolien  qualifié de primaire  ! Une conférence régionale  pour distribuer un carton rouge...

Fermer