Municipales 2014 / La Salvetat sur Agout : Demandez le programme !

6

Pour ces municipales 2014, le programme de Francis Cros est enfin paru.
A la Salvetat sur Agout, nous avons apparemment le seul représentant de la nation qui nie l’importance de la dette et ses effets néfastes sur l’économie.
La terrible crise que nous subissons, l’overdose fiscale, le chômage, les cessations d’activité, la précarité n’existent pas à la Salvetat sur Agout puisque ce Monsieur se permet de nier que le désendettement de la commune soit un fait primordial (et nécessaire); il prône une relance dangereuse de l’endettement pour la réalisation de ses projets par la promesse d’une arrivée massive de subventions via l’état, la région et surtout le département, tous à forte majorité socialiste.
Toutes ces assemblées pointant,  à l’inverse du candidat Cros, l’importance de la diminution de la dette (surtout pour nos générations futures) via les économies budgétaires, m’obligent à penser que ce candidat là mérite plus que jamais son rôle de Rigoletto au sein du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc qu’il interprète, depuis tant d’années, au son des violons de VERDI!

 

évolution de la dette commune de la salvetat sur agout entre 2008 et 2012

évolution de la dette commune de la salvetat sur agout entre 2008 et 2012
(cliquez pour agrandir)

Alors que les collectivités doivent notamment porter leurs efforts sur leurs dépenses de fonctionnement.
Dans un rapport d’octobre 2013, la Cour des comptes a clairement pointé du doigt « la responsabilité des intercommunalités comme des communautés d’agglomérations dans le montant de la dette. »

Il serait très intéressant de calculer le  rapport des  dépenses d’équipements par habitants / endettement par habitants
des 8 communes de la Communauté des communes.
Que de surprises !

L’enjeu de ces élections municipales :
l’avenir de La Salvetat sur Agout.

 

croquis de cros« L’enjeu de ces élections  municipales est l’avenir de La Salvetat.  Il dépend de vous.  Il n’est ni personnel, ni politique. » nous affirme la tête de liste dans son programme.
C’est à dire qu’il ne faut parler ni de son avenir politique, ni de son avenir personnel qui sont intimement liés.
Signalons ici quelques faits qui permettent de croire que, politiquement souvent à coté de la plaque, l’avenir n’est pas des plus roses pour le candidat Cros :

le canton de la Salvetat sur agout n’existera plus au printemps 2015.

Notre nouveau chef-lieu de canton sera Saint-Pons de Thomière.
Au sein du parti socialiste, au niveau de la fédération de l’Hérault, la position de Cros n’est pas des plus enviables;  les relations plus que conflictuelles qu’il entretient avec surtout  le député de la circonscription et vice-président du conseil général, Mesquida, méritent quelques rappels historiques :

  • Carte nouveau canton " N° 5"

    Carte nouveau canton
     » N° 5″

    Ce militant adhéra au parti socialiste en 1992 pour les élections cantonales de cette année là, sous l’impulsion  du député maire de Capestang, Nayral.
    Monsieur Cros a beau parer  ses professions de foi et ses affiches des couleurs « bleu azur » et « bleu marine », pour ces municipales 2014 à la Salvetat sur Agout, il n’en demeure pas moins un candidat estampillé « socialiste » .
    les votes en sa faveur par les électeurs seront comptabilisés par le ministère de l’intérieur lors des résultats nationaux de dimanche comme des bulletins P.S.
    En clair, voter Cros, c’est voter socialiste à la Salvetat sur Agout.
    Les  Salvetoises et les Salvetois qui s’exprimeront dimanche doivent bien avoir conscience de cela.

  • Le conseiller général élu sous l’étiquette socialiste n’est plus en odeur de sainteté au sein des instances  départementales de son parti, depuis que, issus de la XI ème section hors-sol, section fantôme  dirigée par l’ex-sénateur socialiste Navarro le grand « ami »  exclu du parti , le militant Cros a fait campagne pour les régionales de 2010 pour Georges Frèche contre les instances fédérale et nationale de son parti…
  • XIII éme section hors sol MidiLibre-2010-01-13

    XI éme section fantôme
    MidiLibre-2010-01-13

    Récupéré, in extremis, par et pour son carriérisme  aux cantonales de Mars 2011, Cros se retrouve à nouveau à contre-sens des instances départementales  lors des primaires socialistes qu’il organise à la Salvetat sur Agout en octobre 2011 pour le choix du candidat P.S à la présidentielle.
    Le président du conseil général, Vézinet, et son vice-président Mesquida, député aussi de notre  circonscription, firent campagne pour Martine Aubry  alors que Cros soutînt Hollande comme la lettre ci-dessous vous le rappellera et  notamment la lecture du paragraphe en gras.

Lettre de Soutien Francis Cros à hollande

Lettre de Soutien Francis Cros à hollande

 

  • en 2011,  les dissensions s’aggravèrent entre  le député et le conseiller général qui refusa que la CCMHL  s’ouvre vers le sud du département en fusionnant  avec la communauté des communes du Saint-ponais.  Cet ostracisme envers l’évêque de Saint-Pons prêterait à sourire s’il ne s’agissait que de politique mais il porte atteinte à l’attractivité  et  au développement économique de la Salvetat sur Agout comme tendraient à le démontrer les 3 exemples ci-après :
    1. Lorsque la C.C.I Béziers – Saint Pons propose  aide, services et accompagnement   sur l’accessibilité des handicapés, l’aide à l’habitat (A.N.A.H) etc…, les commerçants et les citoyens  salvetois mais aussi du canton ne sont pas pris en compte parce que la C.C.M.H.L.  n’en n’a pas pris la compétence et n’a pas voulu s’associer à cette démarche.
    2. Alors que la très grande majorité de nos visiteurs arrivent par Saint-Pons, la signalétique de la Salvetat sur Agout, ses lacs et son intérêt touristique au coeur du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc font l’objet  de ce que l’on peut qualifier d’un strict service minimum obligatoire.
    3. Ainsi, le partenariat  entre les offices du tourisme de ces 2 communes est totalement inexistant.  L’office du tourisme de la Salvetat préférant se tourner  vers le Tarn (Lacaune) mais en évitant tout partenariat avec l’office de tourisme de Mazamet dont de nombreux habitants sont aussi de fervents  adeptes de la plage des Bouldouïres  du lac de la Raviège à la Salvetat sur Agout.
      La Salvetat sur Agout ne faisant pas l’objet d’une attention particulière auprès de l’office du tourisme de Saint-Pons, notre  attractivité est ignorée et notre économie en est affectée.
  • « Les enjeux sont locaux » certes, mais « le manque de dynamisme économique, la perte des services publics », que la tête de liste dénonce ne sont pas spécifiques à la Salvetat sur Agout mais relèvent plutôt de la responsabilité  de la politique nationale que mène l’homme que  Cros a soutenu lors de la dernière élection présidentielle.
    1. Persévérant  dans son grand mensonge : « la perte de grands professionnels du tourisme comme Odalys et VVF »,
    2. reconnaissant  que, celle que j’ai surnommée, lors des cantonales de 2011,   la dame pipi salvetoise,  est une véritable bombe à merde à retardement, en affirmant que « la station d’épuration va rendre l’âme »,  Cros fait un enjeu politique majeur  de la santé publique pour ces municipales de mars 2014 d’un problème qu’il a totalement occulté lors de ses campagnes électorales de 2008 et de 2011.
    3. finissant par avouer  enfin « la fragilité de la communauté de communes si La Salvetat s’effondre,…Le combat que nous devons mener est sur ce terrain-là et nullement ailleurs ».
      Drôle d’aveu dans ces paroles  que d’entendre et comprendre que s’il s’effondre électoralement  à la Salvetat sur Agout,  sa fragilité sera telle que les risques de ne pas avoir une majorité acquise à sa cause, l’empêchent de reprendre  la présidence de la Communauté des Communes de la Montagne du Haut Languedoc!…

     

Enjeu Municipales 2014 – la Salvetat sur Agout :
la Présidence de la C.C.M.H.L.

Le seul mandat  « prestigieux »  auquel le  candidat Cros pourrait prétendre, après la disparition de son canton, serait la Présidence de la communauté de communes de la montagne du Haut Languedoc.

Vous voyez bien  que si  « lenjeu de ces élections  municipales est l’avenir de La Salvetat.« , si  effectivement « l‘enjeu dépend de vous. »  Vous rendez bien compte qu’il s’agit  aussi d’un  enjeu  capital   très personnel  pour Cros  et sa carrière politique. »

les 25 cantons héraultais en  2015

les 25 cantons héraultais en 2015

Comprendre  que la réélection de Cros mettra en péril la pérennité de l’existence même de la C..C.M.H.L , que le nouveau chef-lieu de canton, Saint-Pons, ne manquera pas de vouloir intégrer aussi dans sa propre communauté des communes, ne serait-ce qu’en guise de règlements politiques entre « amis » socialistes.
Un rapport de force qui ne pourra qu’être préjudiciable à la Salvetat sur Agout, victime expiatoire d’une bataille d’égos exacerbée par un désir  du pouvoir « durable ».
A termes,  cette fusion paraît inéluctable . Tout comme les cantons,  la pérennité de la CCMHL  dans  ses limites géographiques  actuelles, se (re)posera  tôt ou tard avec d’autant plus d’acuité que :

  • la communautarisation va dans l’ordre des choses voulues par les gouvernements successifs prônant la mutualisation des services. Les discours tant entendus sur le rôle de l’élus de proximité, du mairisme à visage humain réapparaissent pour contrer cette option; Jusqu’à quand ?
  • l’endettement de la communauté  perdurera par la faute du fiasco économique de la plate-forme du Camp Del Tour, labellisée Plan Excellence Rurale qui ne tardera pas à  » fêter » son troisième million d’euros d’investissement sous le maîtrise d’œuvre de la C.C.M.H.L.
    Cette fragilité économique  affaiblit la C.C.M.H.L  au moment même ou il faudrait qu’elle soit forte pour résister aux appétits saint-ponais qui reluquent la Salvetat sur Agout  ( le canton, s’est déjà fait) pour sa très grande attractivité touristique et patrimoniale.

 Un programme pour la Salvetat sur Agout.

La tête de liste Salvetat 2014, tel le fantôme  de Victor Hugo, qualifie ainsi  l’ avenir :
« L’avenir, fantôme aux mains vides, qui promet tout et qui n’a rien ! » (Extrait de Les Voix intérieures).
Un programme qui veut promouvoir une action sociale que l’équipe de Thibault Estadieu a déjà initié dés son arrivée en 2008  :

  1. services aux personnes,
  2. cantine,
  3. repas du terroir,
  4. skate-parc (juniors),
  5. maison de retraite (séniors),
  6. rénovation des HLM avec  des loyers  plus que modérés (300 euros un F4),…. !

Une action sociale d’envergure donc et Monsieur Plus arrive , tonitruant qu’il va faire mieux !
Peut – on lui rappeler :

  1. que le pire était avant Mars 2008, lorsqu’il cumulait tous les mandats et que le service aux personnes actuel n’existait pas,
  2. que la cantine n’était pas ouverte à tous les enfants,
  3. qu’il n’était pas servi de repas du terroir,
  4. qu’il n’y avait pas de skate parc,
  5. qu’il existait une maison de retraite hors normes qui était menacée,
  6. que la démolition des HLM  vétustes qu’il  a complètement délaissés,  étaient programmées  (ou vivraient actuellement ces 24 familles  occupant ces  24 HLM)…..?
article midi libre du 10 mars filière bois à la Salvetat sur Agout

Cliquez pour agrandir

Toujours dans ce programme, les mêmes promesses  électorales de développement durable notamment concernant la filière bois. « Les camions ne feraient plus que  simplement passer », prédisait-il à l’encan. Le changement, c’est que maintenant en plus de ne toujours que passer, les exportations de grumes ayant  quadruplé vers les pays asiatiques, ils traitent les grumes  à tout vent par un puissant phytosanitaire : la Cyperméthrine, sans que cela fasse l’objet de  la moindre allusion dans le programme de Salvetat 2014.
La filière bois  ne semblant pas les intéresser, comme si la forêt n’était pas un enjeu majeur du développement durable qui vaille donc la peine d’en  parler pour  ce qui concerne la Salvetat sur Agout.
Ainsi, les exportations de bois vont encore augmenter car, le projet E-ON, à forts capitaux allemands,   a été approuvé par le conseil général de l’Hérault. Ce projet d’une méga-centrale à bois pour produire de l’électricité est basé à Gardanne dans le Var. Cette méga chaudière a un immense besoin de matières premières de « petits bois » dont quelques milliers  de mètres cubes  seront prélevés  dans   le massif forestier de l’Ouest du département de l’Hérault, d’où l’accord signé avec le Conseil Général malgré une certaine opposition du syndicat  des propriétaires forestiers privés de l’Hérault.
Qu’elle est donc cette logique dite de proximité  dans le développement durable qui prône de  couper la matière première sur les Hauts Cantons de l’Ouest de l’Hérault, de la transporter  dans le Var à Gardanne  pour alimenter une méga chaudière à bois qui produira de l’électricité qu’ E.D.F  revendra ensuite à l’Allemagne ? Une exploitation irraisonnée  de la filière bois a déjà tué la forêt roumaine  mais rassurez-vous la France possède (encore) le premier massif forestier d’ Europe ! Aucune valorisation du bois  sur place et pourtant Salvetat 2014 vous promet le développement de l’emploi sur le Camp del Tour.

Anne_Marie_CITTON

Enfin,  il n’est aucunement question dans ce programme, concernant les énergies renouvelables, des projets de centrales éoliennes qui subsistent  dans le PNRHL et dont la tête de liste est un fervent défenseur, tout à l’inverse  de la municipalité  de Thibault Estadieu qui a voté en 2009 le refus de ZDE sur la commune.
De Saint Afrique à Rodez ,  un mitage  impressionnant de mâts éoliens saccage  tout le territoire de l’ Aveyron  créant un large mécontentement de la population comme  c’est aussi le cas  dans bon nombre de communes  comme Fraïsse sur Agout, Cambon et Salvergues, Ferrière Poussarou et tant d’autres…

  • Pour toutes les raisons invoqués ci dessus,
  • pour préserver le territoire de la Salvetat sur Agout,
  • pour un mieux vivre ensemble de ses  habitants,
  • pour un  développement raisonnable, serein et harmonieux de notre commune.
  • pour une gestion  sensée, sérieuse  et dynamique  de notre patrimoine humain et architectural.

DIMANCHE 23 MARS  2014,  je voterai  pour  l’ équipe de THIBAULT ESTADIEU
afin de le renouveler  dans ses fonctions de MAIRE DE LA SALVETAT SUR AGOUT

 

Partage

6 commentaires

  1. Dominique Buridant le

    Monsieur Jul ou autre,
    Nous n’avons pas vocation, en tant qu’humain a haïr d’autres personnes, c’est le comportemt du sieur Cros , en méprisant, en détruisant, en trompant, en extorquant, par son non respect de celui ou celle qui ne fait pas parti de son clan, qui s’est fait détester en premier lieu et éjecter de son mandat de maire par une élection démocratique en second.
    Puisque vous faites parti de sa meute, monsieur Jul ou autre, n’avez vous pas compris vous et lui que la population de La Salvetat a choisi, il y a 6 ans, un chemin plus droit, plus ancre dans le futur du village, sans but personnel, sans idée politique, sans compromission.
    Vous parlez du père Noël, vous savez sans doute que ce brave homme porte des cadeaux à tous sans discrimination, sans racisme, avec une bonne idée du partage et du bonheur pour tous.
    Nous avons toutes et tous des croyances et personne ne peut vous inquiéter pour cela, ne peut vous mépriser à cause d’elles.
    La démocratie n’est pas un vain mot, elle doit perdurer au village, la haine de l’autre sera accrue si votre candidat revient , je pense que vous ne voulez pas que cela arrive monsieur Jul ou autre……moi non plus….
    Liberté, liberté chérie…..
    Dominique Buridant

  2. Je voterais Thibault Estadieu dimanche pour la seconde fois, pour l’humanité, la liberté, le plaisir de continuer à vivre et respirer à La Salvetat, sans que personne ne puisse me le reprocher ou m’en dissuader.
    Pour une égalité pour tous et une vraie liberté il est impératif de laisser Thibault Estadieu et son équipe continuer de nous accompagner à participer au bon développement de notre village et à nous assurer que l’air qui nous entoure sera toujours respirable…….
    Sorsha

  3. Monsieur,

    La théâtralisation de votre site est à l’apothéose d’un panache de fumée noire !

    Tout cela pourrait être fort amusant, si vos propos ne se doublaient de « vinaigre » et d’incompétences !

    Dans un monde surréaliste tel que vous l’écrivez, il est utile de rappeler que « la lettre au Père Noël », n’a jamais assuré le nécessaire besoin d’objectivité que demandent les électeurs de la Commune de La Salvetat.

    Quelques précisions, si vous le permettez :
    1° – Le fait d’approuver la sournoise opération de délation, visant à rendre public certaines informations personnelles de Mme Christine Barthez est une honte.
    Vous n’êtes pas sans ignorer l’Article 9 du Code Civil : « Chacun a droit au respect de sa vie privée ». De plus Mme Barthez étant fonctionnaire, vous portez aussi atteinte aux agents de cette profession qui exercent pour le Service au Public, dans les Collectivités Locales, les Départements, Régions, Ecoles, Ambassades …
    Accepteriez-vous de voir étaler sur la place publique des éléments sur votre vie professionnelle, familiale etc. …
    Votre posture sur ce point met à mal « l’humain » qui pourrait vous habiter.

    2° – Votre incompétence est saillante dans vos propos sur la gestion municipale. Effectivement tout citoyen souhaite que les deniers communaux soient bien gérés et ne pas payer trop d’impôts, ou du moins qu’ils soient justifiés … c’est une évidence.
    Mais gérer une commune, n’est pas gérer un coffre-fort … ceci est le rôle des banquiers.
    Une commune doit avoir un « poumon actif », pour faire évoluer son cadre patrimonial, social et environnemental support de la vie de ses habitants. En ce sens, il faut avoir une certaine finesse dans la gestion du budget communal pour ajuster les dépenses (investissements et fonctionnement) au regard des aides publiques et d’un endettement mesuré.
    Il faut que vous compreniez une bonne fois pour toute, qu’avoir des dettes au niveau d’une commune n’est pas un péché capital. Et faire des emprunts mesurés sur quelques années, n’est pas pénalisant pour les générations futures.
    Cette ouverture politique est d’autant plus aisée pour la Commune de La Salvetat, que contrairement à d’autres communes héraultaises, elle bénéficie d’une recette annuelle assurée par l’Usine Salvetat.
    Les habitants de La Salvetat, contrairement à vous, veulent un village qui vit, qui se modernise, qui accueille des entreprises … pas un village du Moyen-âge, couvert d’une toile d’araignée !

    3° – Ce qui est criant dans vos messages, c’est la haine que vous portez à M. Cros. Et, ce qui est désolant pour les lecteurs, c’est que vous faites amortir vos calomnies sur un tas de sujets d’actualités, de sujets complexes, qui intéressent bien évidemment les habitants, mais qui in fine ont comme bouc émissaire M. Cros. Drôle de stratégie, peu démocratique en tout cas.

    La Commune de La Salvetat a besoin d’un Maire, d’un vrai Maire à la fois conscient des besoins locaux, des limites de l’exercice, MAIS surtout un Maire porteur d’avenir, ouvert, prospectif, qui saura nous accompagner avec nos enfants, nos agriculteurs, nos entreprises, nos associations, vers un projet de territoire.
    Dans cet objectif, la portée patrimoniale, culturelle de notre bâti historique, de nos hameaux et la qualité environnementale de notre territoire, sont au cœur d’un plan d’action évident.

    Ce n’est pas facile d’être Maire de La Salvetat !

    Mais pour les électeurs de La Salvetat … le choix de dimanche est relativement facile !

    Pour ma part, ce choix est fait … vous l’aurez certainement compris.

    Sincères salutations.

    • MONSIEUR Sim Julmax

      1° – « Le fait d’approuver la sournoise opération de délation, visant à rendre public certaines informations personnelles de Mme Christine Barthez est une honte ».
      n’est-ce pas aussi une honte, cette manière d’agir ? Que penser de cette candidature préméditée alors qu’elle était en fonction, qu’en a-t-il été de son devoir de réserve auxquelles elle est tenue de par sa fonction ? qu’en en a-t-il été de sa loyauté envers Estadieu ?
      Ma posture sur ce point met à mal « l’humain » qui pourrait m’habiter dîtes vous ? et votre posture, ignorante du sens des valeurs, puisque nulle part dans votre réponse vous n’en faites état, pour défendre Barthez vous allez vous perdre dans le code civil pour peut-être m’impressionner (?) J’ai le hoquet qui m’arrive pour vous rappeler que votre réaction est bien à la hauteur du « mairisme » de cros.
      2° – « Votre incompétence est saillante dans vos propos sur la gestion municipale » m’affirmez-vous. Soit ! mais je vous renverrai simplement aux dégâts sociaux engendrés par le surendettement dans certains pays européens comme la Grèce,, l’Espagne ou le Portugal, entres autres. Les communes et les intercommunalités participent donc au surendettement de la France comme cela est signalé dans le rapport de la cour des comptes. La dette colossale de notre pays n’a pas du vous échapper, c’est vos petits enfants qui peut être arriveront à la payer, je dis bien peut-être ? Le pire n’étant pas exclu, avec l’actuel écœurement d’une classe politique insensée qui se meurt dans la déperdition de bien des valeurs.
      3° – « Ce qui est criant dans vos messages, c’est la haine que vous portez à M. Cros. » terminez vous ! C’est donc là, votre compréhension de la politique ? Décidément , vous n’aimez pas la contradiction et fuyez tout débat qui vous gène ! Du moment que l’on s’oppose à quelqu’un, c’est qu’on a de la Haine. Alors , oui effectivement je n’aime pas Monsieur Cros parce que je n’aime pas le porteur de projets éoliens au sein du PNRHL alors que bien des projets existent et notamment sur la commune de la Salvetat et qu’il a réussi l’exploit de communiquer durant toute cette campagne électorale sans qu’une seule fois le mot  » Éolien  » ne soit prononcer et encore moins écrit dans leur programme, c’est ainsi, c’est comme le mot « valeur » que vous n’arrivez pas à écrire et donc encore moins à aborder. Bien d’autres « sujets complexes » qui intéressent les habitants n’ont pas été abordés et encore ce soir à la dernière réunion publique.
      Oui ce n’est pas Facile d’être Maire… alors dimanche mon choix est est aussi fait, il est certes différent du votre ne serait-ce que par le fait que je ne me cache pas sous un pseudo minable pour donner des cours foireux du petit parfait démocrate en 3 leçons . Pas vous, pas les sociaux démocrates grotesques que vous êtes, adeptes d’un mairisme des plus malsain lorsqu’il s’agit de se fournir en procurations quelque soit les moyens utilisés.
      Croyez en ma très sincère compassion de vous voir ainsi persévérer dans votre erreur…
      Thierry Canals.

  4. Tout à fait surprise et honorée de me trouver dans cette revue de presse percutante!
    je trouve mon article encore plus percutant!!
    Avec toutes ces idées semées, les gens n’ont plus le droit de se tromper!
    Bonne journée ensoleillée
    AMC

  5. merci pour ses vérités j espère que les électeurs voterons Estadieu car si cela est le contraire c est dictature complète même plus le droit de parler entre amis mesdames messieurs gardez la liberté d expression votez pour la démocratie.

Laisser un commentaire,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Le Mairisme : Un nouveau vocable méconnu à la Salvetat sur Agout ?

Le Mairisme ou la démocratie locale en trompe-l’œil, est un ouvrage paru aux éditions ED2A...

Fermer