Parc Naturel Régional – Pollution : Appel à la vigilance de la DRAAF.

0

La panique gagnerait-elle le Parc Naturel  Régional du Haut Languedoc ?

Mardi 12 mars, tout ce que compte la « noblesse entre-socialiste du territoire du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc s’est réunie sur la plate forme bois du Camp Del Tour à la Salvetat sur Agout. Pour être rassuré , tout ce légitime monde avait fait appel à un spécialiste de la DRAAF, Monsieur Christophe Pueyo, Chef de service à la Direction Régionale de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, service dépendant de la préfecture. La presse ayant été conviée en masse, parmi les journalistes de Midi-Libre et de la Dépêche se trouvait radio-peinard la Salvetat qui eût le loisir de recueillir l’interview de Monsieur-le-légitime-candidat-socialiste à la mairie de la Salvetat qui nous présenta le détaché de la préfecture, Monsieur Pueyo de la DRAAF, venu spécialement pour nous parler de l’usage et de l’utilisation de ces produits qu’il ne faut surtout pas nommer : « la cyperméthrine ».
Monsieur Pueyo rappela que tous les produits utilisés pour le traitement du bois étaient des produits actifs dont la nocivité sur les organismes vivants étaient reconnus, que tous ces produits avaient fait l’autorisation d’une mise sur le marché, que la société qui les utilisait devait avoir tous les agréments nécessaires quant à leur emploi et à leur utilisation par des personnels qualifiés. Comme c’est le cas pour l’entreprise en question, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, toutes les précautions sont prises!

tract de la commune

tract la commune recto

tract la commune verso

tract la commune verso


la venue de M. Pueyo ne serait donc due qu’au colportage de quelques tracts  et d’une personne qui se serait exprimée à ce micro ? aucune nouveauté que l’on savait déjà puisque c’est la ligne de conduite adoptée par le directeur de l’entreprise  sise sur la plate-forme de la Salvetat sur Agout et par le président du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc. On ne nous a rien appris alors que l’on nous dit que toutes les précautions sont prises puisque le produit a reçu son autorisation de mise sur le marché et que l’industriel est agrémenté!

N’ayant pas un droit de réponse sur radio-peinard puisque interdit d’antenne, ce n’est pas sur l’usage de ce produit qu’il fallait rassurer mais sur les conditions d’emplois qui ont été commises et le risque de récidive qui existe. Quelques questions qu’aurait pu poser mon camarade de radio-peinard la Salvetat en considération de ces fameuses conditions  d’utilisation :

  1. Est-il normal d’avoir retrouvé à même le sol des bidons de conditionnement de ce produit ?
  2. Est-il normal que sur le lieu de traitement aucun  bac de rétention n’existe ?
  3. Est-il normal que cela ait lieu en plein air en période automnale ? (gibiers et champignons entrant à cette période dans notre chaîne alimentaire)
  4. Le personnel a-t-il été suffisamment protégé par le port de combinaisons, de masques, de gants ?
  5. Est-il possible que l’entreprise ait pris des stagiaires des lycées professionnels forestiers de Saint-Amant et de Lavaur?
Panique à la cyperméthrine dans le Parc Naturel Régional

Panique à la cyperméthrine dans le Parc Naturel Régional

Autant de non réponses qui me font dire que décidément, quelque chose ne tourne pas rond  dans l’esprit de ces élus qui nous parlent de préservation de ce territoire au travers de sa forêt, son eau et son vent sans réel accent de vérité.

Panique à la cyperméthrine dans le Parc Naturel Régional.

je terminerai ce billet comme l’interview  du chef de service de la DRAAF : vigilance bien sûr, mais  Pan…nique  pas nécessaire!

A suivre donc………

Partage

Laisser un commentaire,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
les iles rebondines face au gua des brasses avec la baisse du niveau du lac de la raviège
La Raviège : une nouvelle base nautique au Gua des Brasses de La Salvetat.

A la Salvetat sur Agout, le  Projet « Extension de l’offre touristique du lac de...

Fermer