la Salvetat : connaitre les projets de réforme territoriale !

0

La réforme territoriale diluera les communes dans de vastes ensembles où d’aucuns auront du mal à s’y retrouver et un jour, la Salvetat sur Agout  deviendra-t-elle la Salvetat sur Raviège ? Ainsi sont les enjeux de la loi NOTRe

Logos – Ethos – Pathos ! Nouveaux arrivant à la Salvetat sur Agout ?

  • Logos, c’est la logique, le raisonnement pour m’adresser à l’esprit rationnel du lecteur.
  • Ethos représente le style que je prends  pour capter l’attention ,  gagner la confiance , pour se rendre crédible en s’adressant à l’imaginaire de tout un chacun avec vertu, bienveillance et franchise.
  • Pathos s’adresse à la sensibilité de tous dans vos tendances : désirs, sentiments, émotions…  pour chercher à vous faire ressentir des passions comme la colère, l’amour, la pitié, l’émulation…  Pathos cherchent à séduire .

En fait, c’est un mode de construction de l’argumentation pour vous permettre de mieux comprendre la réforme territoriale  tant au niveau de l’extension des communautés de communes (CCMHL et le PETR) mais aussi  des élections départementales des 22 et 29 mars 2015 pour élire  un binôme  femme / homme dans le canton 24 de Saint Pons de Thomières :
Une certaine éthique émettrice  pour séduire  pathétiquement et communiquer via ma lettre.
Tous ces éléments facilitent la confiance en soi  et permettent dans le calme et la sérénité, une écriture de billets, si dérangeants pour certains et si distrayants pour d’autres.

Panache Salvetois en quelques chiffres !

à ce jour, La lettre de Panache est adressée à 1807 destinataires dont 1471 lecteurs réguliers.
A ceux-ci, s’ajoutent tous ceux qui vont sur le site soit par le lien direct www.panache-salvetois.fr, soit par le flux RSS, soit via les réseaux sociaux (facebook, twitter).
Ainsi, Panache Salvetois a bénéficié  en 9 mois, de janvier à septembre 2014, de prés de 20.000 visites.
un pourcentage de nouveaux visiteurs  très encourageant pour faire connaître au delà de la commune, les projets de réforme territoriale :

  1. La Fusion des cantons  d’Olargues, Saint-Pons, Saint-Chinian, Olonzac et de la Salvetat sur Agout ainsi que quelques communes des cantons de Capestang  et de Saint-Gervais, verra la création d’ un grand  canton de plus de 40.000 habitants , dit canton N° 24 de Saint-Pons de Thomières.
    Un billet de panache Salvetois y faisait déjà référence  en mars 2014 sous l’intitulé : Saint-Pons-de-Thomières : P. Blondeau l’humain d’abord
    C’est ainsi que dans à peine 5 mois maintenant, à la mi-mars 2015, nous voterons pour élire un  binôme (1 femme + 1 homme)  qui seront les 2 conseillers départementaux titulaires du canton  numéro 24.
  2. L’extension territoriale des communautés des communes comme  prévu par la loi se fera quant à elle sans nouvelles élections mais par tacite entente plus ou moins cordiale entre élus communautaires, enfin du moins ceux qui sont dans la confidence !
    C’est ainsi qu’un projet exposé  en conseil communautaire à Anglés  prévoirait s’il aboutissait à une fusion avec les communautés de communes de SIDOBRE VAL d ’AGOUT.MONTS DE LACAUNE. VALS et PLATEAUX des MONTS de LACAUNE et MONTAGNE du HAUT LANGUEDOC. Vous trouverez là aussi plus de détails dans la lettre de panache Salvetois sur ce  P.E.T.R sous l’intitulé :  réforme territoriale CCMHL et P.E.T.R.

Ce billet étant aussi radio diffusé en direct sur les ondes de radio-peinard la Salvetat (102.5), je n’entrerais pas ici dans la polémique  en citant  les noms de bien des élus parce que,  entre ceux qui ne savent rien et qui voudraient savoir, ceux  qui font semblant de savoir et qui disent n’importe quoi, ceux qui croient savoir,  ceux qui voudraient vous faire croire qu’ils savent, ceux qui se taisent par lâcheté et soumission à l’autorité, ceux enfin qui préfèrent se taire pour servir leurs propres intérêts et ambition, la polémique ne pourra que perdurer
Tout cela fera  l’objet d’une prochaine lettre de Panache Salvetois ou  j’analyserai les odeurs nauséabondes  que risquent  d’engendrer cette flatulence paysanne qu’est ce PET.RURAL de la réforme territoriale

La lettre en quelques mots

Comme n’importe quel média, dûment répertorié à la CNIL, la commission nationale informatique et liberté, aussi petit soit-il,  Panache Salvetois aspire à se développer pour diffuser l’information , le territoire s’agrandissant, le site s’est en quelque sorte professionnalisé pour permettre à un lectorat plus large de s’y  retrouver  et pouvoir naviguer aisément parmi  les différentes catégories    de manières plus agréables et surtout plus lisibles.
Gagner en lisibilité s’est aussi  gagner plus de lecteurs  , de la page « d’accueil »  à la page « contact » en passant par les 6 catégories,  une certaine logique éditoriale existe :

  1. La Salvetat sur Agout et le  lac de la raviège

    20 billets publiés  sur le clientélisme (le mairisme), le lac de la raviège, le Gua des Brasses, le CPIE-HL,  qui m’a d’ailleurs valu  mon exclusion pure et simple de cette association afin de me priver de mon rôle d’administrateur « ingérable « … (lire à ce sujet  CPIE La Salvetat sur Agout : un monde à l’envers)

  2.  la politique

    Neuf billets rédigés sur les municipales 2014 mais aussi l’article de février 2013 pour fêter le nouvel an chinois et l’année du serpent.

  3. le PNRHL (le parc naturel régional du Haut Languedoc)

    Huit billets dénonçant le grand mensonge  de l’éolien industriel dans le parc Naturel régional. la nouvelle charte ayant entraîné l’exclusion  du PNRHL   des communes tarnaises de la communauté des communes de Castres-Mazamet et surtout la plus emblématique des communes, outre la commune de Mazamet, celle de Saint-Amant où  règne le maire, conseiller général et président du Parc, celui que j’ai surnommé  le VERDI du parc de par son intransigeance intellectuelle concernant  le développement éolien. ce n’est donc plus Vive Emmanuel Roi d’Italie, mais plus benoîtement Vialelle Est Rempli d’Intransigeance.

  4. l’environnement

    Dix billets sur le scandale  des traitements phytosanitaires et l’utilisation de la cyperméthrine qui a fait couler tant d’encre de la part des acteurs du développement durable mais  aussi la filière bois dans les  hauts cantons fortement impactés pat la méga-centrale E-ON  de  Gardanne. Le Conseil général de l’ Hérault et la Cofor 34 ayant avalisé l’accord de partenariat  E-ON  avec l’  ONF  au grand dam du syndicat  des propriétaires privées de l’Hérault comme aussi de certains maires des communes rurales et forestières de l’Ouest héraultais.

  5. la communauté des communes et la réforme territoriale

    Quatre billets sur la plate-forme du Camp Del Tour labellisée P.E.R.  (Plan d’Excellence Rurale) qui a déjà tant plombé les finances des budgets communautaires depuis 2006.
    Malgré toutes les  promesses mensongères qui ont été faites concernant le développement économique, les créations d’emploi, la valorisation du bois, le budget communautaire 2014  prévoit un investissement supplémentaire de plus de 725.000 euros d’argent public par emprunt pour la construction d’une usine M.O.B. (maison ossature bois) que la CCMHL louera pour la modique somme de 3500 euros par an à une entreprise privée. Si l’appel d’offre n’est pas concluant, le président de la CCMHL a prévenu  qu’il ferait jouer la clause de carence . Autant dire que l’affaire est dans le sac ! lire à ce sujet pour plus de précision  « CCMHL : Un budget 2014 incroyable »

  6. la vie locale.

    Trois articles seulement où vous découvrirez  l’interview désopilante d’un jeune maire et  ses pérégrinations durant les vacances de l’été 1990,  lors de sa  visite  à Saint-Galmier avec Beauchaton pour une histoire de captage d’eau ferrugineuse et d’héritage.

Ma  lettre,  au travers de ces 54 articles publiés depuis février 2013 dans ces différentes catégories, doit s’adapter aux futures limites territoriales que je viens de vous exposer.
Pour un nouvel essor, ce 55ème billet de panache Salvetois était nécessaire. Il est en cours de diffusion au moment même ou je m’adresse à vous,  citoyens  des Hauts cantons sur les ondes de radio-peinard la Salvetat. Là, est  la raison de ma présence aujourd’hui , jeudi  09 octobre 2014 dans le studio de Radio- peinard :
Parler et faire parler  de la lettre Panache Salvetois. Il ne s’agit de publicité, car ce n’est  aucunement un site marchand (je ne vends strictement rien), l’accès du  site est totalement gratuit, j’en suis l’unique rédacteur. Il s’agit donc  d’en faire la « promo » pour atteindre  peut-être les 30.000 voire 40.000 visites voire plus d’ici les prochaines élections de Mars 2015. Passer  le cap des 2000 lecteurs réguliers. C’est donc à vous, lecteurs et auditeurs que je m’adresse pour élargir  le cercle de ceux qui  connaissent panache-salvetois.fr en le communiquant  au plus grand nombre par courriel, par partage sur les réseaux sociaux sur le NET , par un envoi du lien à vos proches et à vos amis et tout autre moyen à votre convenance.

Quel avenir pour la Salvetat dans cette réforme territoriale ?

Quels sont les enjeux  pour la commune centre  et les 5 autres communes  héraultaises de la CCMHL  ?
Comment la Salvetat sur Agout, Fraïsse sur Agout, le Soulié, Cambon et Salvergues, Rosis et Castanet le Haut fonctionneront-elles  alors qu’un d’un côté,  elles seront dans une intercommunalité située sur le versant atlantique parmi 32 communes tarnaises dont le député Philippe Foliot est aussi maire de Saint-Pierre de Trivisy et président de la communauté des communes Vals et Plateaux des Monts de Lacaune , et de l’autre,  tournant le dos au versant méditerranéen, elles s’excluent du domaine d’action et d’intervention du binôme  « conseillers départementaux de l’Hérault »  que nous élirons en mars prochain ?
S’il l’on rappelle  que le poids de la dette, (et les intercommunalités ne sont pas les dernières quant au poids de cette dette), fait que partout les subventions  seront à la baisse, le plan Valls prévoyant 11 milliards d’économies rien que pour  les intercommunalités, les nouveaux conseillers départementaux n’auront aucune raison d’être généreux avec  des communes qui se seront tournées vers d’autres horizons, pire encore s’il l’on rappelle aussi que la DGF, la dotation globale de fonctionnement, que l’État versait auparavant aux communes sera dorénavant reversée aux communautés de communes.

la réforme territorial et la Commune de la Salvetat sur Agout siège de la CCMHL

Commune la Salvetat sur Agout
Siège de la CCMHL et réforme territoriale

J’ai pu faire part  au député Foliot, qui m’a contacté,  de ma colère, qu’un projet d’extension territoriale puissent être mené sans que le maire de la commune centre (la Salvetat sur agout en l’occurrence) y soit associé. Foliot ayant reconnu lui-même qu’il n’avait eu jusqu’à présent, aucun contact avec Estadieu, le jour de notre  entretien téléphonique il y a  une quinzaine de jour, il m’affirmât qu’il allait remédier rapidement à cette chose  en prenant contact avec le Maire. Je lui faisais part aussi de toute mon indignation sur le fait qu’un conseiller municipal d’opposition de la commune centre puisse  se retrouver Président de la communauté; qu’en tant que représentant de la nation à l’assemblée nationale, il devrait être outré  pour ce non respect du vote des  citoyens, lors des dernières élections municipales à la Salvetat sur Agout, qui ne l’ont pas élu Premier Magistrat de la Commune de la Salvetat sur Agout mais qui fût pourtant coopté à la présidence de la CCMHL par ses vieux compagnons de routes  baignant depuis 1992 dans un système clientéliste des plus affligeant.

Mesquida, député de la 5ème circonscription de l’Hérault et vice-président du Conseil Général , lui aussi lecteur de la lettre  Panache Salvetois, préfère se taire malgré l’envoi de plusieurs courriels comme si son abstention lors du vote de confiance sur la politique  générale du gouvernement Valls l’exonérait de tout et empêchait ce soit-disant frondeur socialiste de se prononcer sur l’avenir de ces six communes de sa circonscription.
Lui qui sera sûrement le candidat homme du binôme qui aura l’investiture du Parti socialiste aux élections départementales de Mars 2015 reste  sans voix  concernant ses 6 communes dont les habitants sont pourtant des électeurs de sa circonscription. Les citoyens sauront s’en  souvenir en mars prochain lorsqu’il s’agira de choisir le prochain binôme qui représentera le Canton N° 5.  Plus de conseillers départementaux pour représenter les 6 communes héraultaises  dans la nouvelle intercommunalité des hautes terres d’Oc, ce sera plus de difficultés pour ces dernières d’obtenir les subventions souhaitées.
Il faudra bien alors se prononcer sur la pertinence d’un rééquilibrage de cette extension territoriale avec un nombre plus important de communes  héraultaises du versant méditerranéen intégrant la nouvelle intercommunalité pour redonner à la Salvetat sur Agout la position géostratégique qu’elle a toujours eu puisque à cheval sur les 2 versants.
La Salvetat, de part sa position centrale, ses atouts, ses atours, son attractivité touristique, son patrimoine et son histoire,   a toutes les capacités requises pour cela.

Sûrement que le vice-président du CG34  s’est  trop éloigné  des petites contingences qui rythme ce monde rural en ne se rappelant plus ce qu’est le rôle d’un élu dit de proximité.

Quel devenir pour la lettre de Panache salvetois ?

Je fonde de grands espoirs  quant à l’extension de mon lectorat; que le nombre de visiteurs soit proportionnels au nombre d’habitants de la nouvelle intercommunalité issue des Hautes Terres d’Oc  soit environ 21.000 et plus encore, du futur canton N° 5 soit environ 40.000 âmes.
Ma lettre  Panache Salvetois relayerait encore  plus efficacement le Formidable travail accompli par la FED (la Fédération de l’Environnement Durable) dans son combat acharné contre les installations de centrales éoliennes et la dénonciation du grand mensonge qu’est ce type de production d’énergie, onéreuse pour les contribuables et prévaricatrice pour nombre d’élus puisque de nombreuses plaintes pour prises illégales d’intérêt ont été portées  à travers tout le territoire national  souvent  par une des  centaines d’associations  qui adhèrent à la FED, et malheureusement pour nous, le département de l’Hérault n’est pas le dernier en ce qui concerne le nombre de plaintes déposées comme l’annonçait  un article de midi-libre il y a peu.
Ma lettre  Panache Salvetois se rapprocherait aussi de l’association ANTICOR,  pour étudier un genre de partenariat et d’échanges accrus, dont il est difficile de parler puisque les discussions  sont en cours avec des responsables d’Anticor34.

Enfin Ma lettre Panache Salvetois, si  mon lectorat se multiplie, serait un puissant vecteur de promotion  du M6R , le mouvement pour la VI ème république  initié  par le front de Gauche de Jean-Luc Mélenchon avec la composante du mouvement ENSEMBLE.

 

Victor Hugo a eu des cris prouvant son humanité profonde dans « Les Châtiments », 1853 :

Victor Hugo - Je suis le ténébreux par qui tout dégénère

Victor Hugo –
Je suis le ténébreux par qui tout dégénère

Ah ! quelqu’un parlera. La muse, c’est l’histoire.
Quelqu’un élèvera la voix dans la nuit noire.
Riez, bourreaux bouffons !
Quelqu’un te vengera, pauvre France abattue,
Ma mère : et l’on verra la parole qui tue
Sortir des cieux profonds !

Ces gueux, pires brigands que ceux des vieilles races,
Rongeant le pauvre peuple avec leurs dents voraces,
Sans pitié, sans merci,
Vils, n’ayant pas de cœur, mais ayant deux visages,
Disent : – Bah ! le poète ! il est dans les nuages.
Soit. Le tonnerre aussi.

 

Voilà, nous parvenons ainsi  à la conclusion. Le tonnerre va éclater !

C’est parce que je considère qu’un conseiller municipal d’opposition est totalement illégitime comme président de l’intercommunalité, c’est parce que je considère que cet élu d’opposition à la commune centre de la CCMHL n’a pas les qualités requises pour porter seul ce projet d’extension territoriale puisque  depuis la perte de la mairie en 2008 , il a souvent joué au détriment de  la Salvetat sur Agout par égocentrisme et ressentiments politiques, que je demande instamment, gravement et solennellement la démission de la présidence de la CCMHL de Monsieur Francis Cros.

Partage

Laisser un commentaire,

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Francis_cros_elu_president_ccmhl
Réforme territoriale : CCMHL et P.E.T.R.

Le conseil communautaire du jeudi 26 juin 2014 à Anglès sera-t-il  un mauvais jour pour...

Fermer