Saint-Pons de Thomières : La gauche future en mouvement !

0

Plusieurs organisations de la gauche  (  (le PCF, le Parti de Gauche, les sensibilités rouge-vert) ont choisi de s’unir  pour avancer un candidat et une candidate de la gauche plurielle qui respectent leur diversité pour ces départementales 2015 dans le canton de Saint-Pons de Thomières.
Le parallèle avec l’assemblage vinique s’impose… Et  rien d’étonnant à ce que ce soit un viticulteur qui réactive le vieux rêve d’une vrai gauche porteuse de projets.
logos_soutien_gauche_future_departementales_2015_canton_24_saint_pons_de_thomieresFrançoise Calvez et Pascal Frissant sont vignerons  à La Caunette en bio sur le domaine de Coupe-Roses. L’exploitation exporte 70% de sa production en appellation Minervois.
Pascal  a animé pendant 6 ans la structure Béziers-Oenopole et fût quelques années salarié de l’Office international de la vigne et du vin ou il dirigea et réalisa plusieurs ouvrages.
Il est président du Sivu du haut Minervois et père de quatre enfants.

En solidarité pour le peuple palestinien,  Pascal apporte une aide technique gratuite sur des projets viticoles, là bas.

Lettre aux vignerons occitans

Gaz de schiste: non! Vin de schiste: oui!

Le grand traité transatlantique menace « notre vin ». Le TAFTA que l’Europe de la finance négocie avec les multinationales US, risque de rabaisser au rang d’alcool de vigne, ce qui est avant tout « le produit d’une fermentation de raisins frais »
La définition, écrite en 1907, à notre avis conserve tout son sens. Trois pistes seront défendues par les élus « Gauche Future » afin de ne pas se laisser enfermer dans une logique libérale qui ravagerait progressivement les producteurs et leurs salariés.

Primo : le mélange hydro alcoolique aromatisé n’a pas d’avenir. Ça va sans dire, mais ça va encore mieux en le disant, car derrière l’objectif  de se conformer à un goût des consommateurs, c’est bien le vin de raisin sec ou de moût concentré qui se profile.

En second lieu, notre idée serait  de construire encore et toujours de la valeur, en recherchant l’expression d’un terroir, d’un savoir, d’une culture de l’humain quoi!
On voit le danger, que résume l’expression : « le chardonnay est au raisin ce que la golden est à la pomme »  Aujourd’hui on cherche les variétés goûteuses 
Il faut donc de l’innovation par l’étude des sols, des nouveaux ou anciens cépages…pour échapper à l’uniformisation ruineuse.
Le soutien à une recherche collaborative sera soutenu,  pour continuer d’écrire une histoire qui se déroule depuis six mille ans.
Celle du Vin plaisir ou solennel, divin ou mécréant, et celle du vin de soif comme du vin des grands moments.

Le modèle Australien est mort. Changeons d’optique. Entre autres exemples à ne pas suivre  c’est celui du marc de vin chilien congelé et refermenté à Vancouver à l’autre bout du pacifique!
Jamais le vin n’a été aussi nature que de nos jours : c’est ce créneau là qu’il faut défendre en cohérence avec notre principe d’écologie positive.
Nous y concentrerons nos aides à la viticulture.

Enfin  un projet du type « Futuroscope », qu’on pourrait le nommer « Ampeloscope », redonnera au  vin occitan un impact international, digne de son rôle historique dans notre histoire et notre économie. Cet Ampeloscope sera la métaphore du phare d’Alexandrie qui porte loin la lumière, dont les assises se construiront par la collecte  et la mise en valeur des savoirs œnologiques culturels, scientifiques, archéologiques ou religieux du monde; un phare d’Alexandrie « du produit vin » qui portera loin nos couleurs et nos valeurs d’universalisme.

C’est de ce positionnement international dont nous avons besoin pour conquérir une libératrice notoriété internationale.
Ce n’est pas parce que le vin se vend bien maintenant qu’on ne doit pas anticiper et se refonder.

Pascal Frissant candidat "Gauche Future" du canton24 de Saint-Pons de Thomières

Pascal Frissant .
Candidat « Gauche Future » départementales 2015 – canton Saint-Pons de Thomières.

Les pesticides vignes

Un mouvement d’opinion vis-à-vis de ces produits prend de l’ampleur.
Les vignerons sont les premières victimes des épandages, en dépit de toutes les précautions qu’ils mettent en œuvre.
On sait aujourd’hui que des perturbateurs endocriniens ont gravement rendu malade des viticulteurs, en qualités d’élus , Pascal Frissant et Sophie Tarbouriech interviendront auprès des autorités pour que cette maladie professionnelle soit reconnue.

Un service de la protection des végétaux (SPV)

cypermethrine filière bois à la Salvetat sur Agout

La Sécurité environnementale –
Quels enjeux ? Quels moyen ?

Un service de la protection des végétaux manque sérieusement pour conseiller la profession; des  avertissements agricoles lancés indépendamment des fabricants de pesticides éviteraient les traitements inutiles.
les répercussions sur la santé et les coûts ne font guère de doute, à condition bien sûr que le système ne fonctionne pas comme celui des visiteurs médicaux en médecine humaine.
L’objectif du SPV serait de réduire les prescriptions de traitement et non de pousser à les multiplier.
Des expérimentations témoins conduites par ce service sur de petites régions permettraient de s’adapter aux conditions locales avec pour effet, notamment de tester avant de multiplier des pseudo-solutions miracles…… l’espace d’une saison.

Un  Service de Protection des Végétaux (SPV) qui aurait les moyens de surveillance de la montagne du Haut-Languedoc afin d’éviter que des traitements à la cyperméthrine ne puissent plus être possibles comme ce fût le cas l’an dernier  dans la filière bois à la Salvetat sur Agout.

L’élan de la parole Citoyenne : Sophie Tarbouriech
Candidate de la gauche future à Saint-Pons.

Oui , un nouvel élan d’une parole citoyenne est nécessaire car une commune, un département s’enrichissent de l’intégration de toutes ses différences.
La participation à la vie sociale s’apprend dés le plus jeune âge, il est donc important pour tous de pouvoir exprimer ses opinions et d’apprendre à écouter les autres.

 

Sophie Tarbouriech candidate Gauche Future du canton24 de Saint-Pons de Thomières

 

La médiation citoyenne naît des interactions et de volontés partagées pour un « mieux vivre ensemble ».
Cet élan grandira de la participation  et de l’adhésion du plus grand nombre d’entre nous  à ce chantier de l’espoir :

  • pour faire gagner la gauche future,
  • pour refuser que la droite conservatrice ou extrême prenne notre vie en main,
  • pour s’opposer aux politiques  d’austérités,
  • pour combattre les inégalités

« Si Marinaleda m’était contée………… »

INTÉRESSANT: Eco village : un mode de vie qui se développe

Petite ville au fin fond de l’Espagne , Marinaleda est l’exemple même de la force citoyenne en plaçant « l’Humain d’Abord ». La participation des habitants est au coeur des débats politiques et des organes de décisions.

Bandera_de_Marinaleda_(Sevilla).svgLe drapeau de Marinaleda est formé de trois bandes horizontales de même largeur qui reprennent la symbolique des bandes de couleurs autour des armoiries :

  • celle du haut, verte, représente l’utopie ;
  • celle du centre, blanche, représente la paix ;
  • celle du bas, rouge, représente la lutte pour les droits auxquels aspire l’homme.

Au centre du drapeau se trouvent les armoiries de la ville.

C’est par cette dynamique et cette volonté du « bien vivre ensemble » que Marinaleda est sortie de la ruine sociale et humaine.
C’est la création d’un syndicat ouvrier qui est à la base de la naissance d’une coopérative agricole. Après avoir bataillé pour récupérer des terres à la féodalité locale qui générait de la misère, le gouvernement de la communauté autonome d’Andalousie procède à l’expropriation de 1200 hectares appartenant au duc Del Infantado et met les terres à disposition de la municipalité de Marinaleda.
Ainsi se concrétise le vieux rêve de « la terre à celui qui la travaille ». à Partir de là, toute terre va être exploitée, la production va être conditionnée sur place (conserverie).
La vie à Marinaleda est un exemple du commerce  local et de circuit court qui pourrait redonner à notre vallée du Jaur si fertile, à notre plateau des lacs (la Raviège, le Laouzas et le Saut de Vésole) jusqu’aux collines minervoises, une  certaine autonomie économique.

Une force est en mouvement dans le canton de Saint-Pons de Thomières pour ces départementales 2015.
Compétences, Qualité, Fraternité Diversité / le CQFD  qui qualifie le mieux ces candidats de La gauche future :  Sophie Tarbouriech, Pascal Frissant ainsi que leurs remplaçants Chantal Herson-Macarel et Jean-Michel Villeroux car les  les enjeux dans l’Hérault sont énormes.

Dimanche 22 Mars 2015 VOTEZ avec  ESPOIR !

 

Partage

Laisser un commentaire,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Sophie Tarbouriech -Pascal Frissant - Chantal Herson-Macarel candidats "Gauche Future " chez Radio-Peinard.
Gauche Future VS Pastre, maire de Félines : DÉMOCRATIE

AVC Républicain : Urgence au canton Saint-Pons de Thomières, après l’appel du maire de Félines-Minervois, ...

Fermer