Code du travail – Saint Pons de Thomières le 09 Mars 2016

1

Pourquoi le 09 Mars 2016,  est-il plus important qu’ailleurs, d’être à Saint Pons de Thomières pour remettre en cause le projet de loi sur le code du travail ?

Parce que Saint Pons de Thomières est Emblématique  a plus d’ un titre :

  • Saint Pons de Thomières , siège du PNRHL, dont le bureau présidé  par Vialelle jouant VERDI avec on ne sait plus combien de machines à vent, en compagnie d’illustres ténors naturels comme Kléber Mesquida.
  • Saint Pons de Thomières est la commune centre du canton dont le conseiller , président du conseil départemental de l’Hérault, est Monsieur Kléber Mesquida.
  • Saint Pons de Thomières est la commune centre de la circonscription  dont le député de la majorité présidentielle, Kléber Mesquida, aura aussi à se prononcer lors du débat parlementaire sur le projet de réforme du code du travail engagé par Myriam El-Khomri.
Cathédrale de Saint Pons de Thomières

Cathédrale de Saint Pons de Thomières

Ce mercredi 09 mars  est la 1ere journée  de mobilisation citoyenne de la quasi totalité des organisations  syndicales ainsi que des mouvements étudiants et diverses organisations politiques pour dire «Loi du travail, non merci !»  Il apparaîtrait donc logique que de toutes les communes du canton ainsi que de la circonscription, les forces  qui s’apprêtent à aller manifester leur réprobation  du projet de loi El Khomri, plutôt que d’aller sur Béziers ou Montpellier, convergent vers la commune centre de Saint Pons de Thomières l’Emblématique ancien évêché et ancienne sous-préfecture qu’est la citadelle du président – député socialiste Kléber Mesquida., démontrant ainsi l’importance  de ce monde  rural capable de se mobiliser  et de résister.
Ainsi, comme le 1er secrétaire de la fédération socialiste de l’Hérault, Hussein Bourgi, et le Conseil Fédéral de l’Hérault  ont voté une motion demandant d’une part, le retrait de cet avant-projet de loi tout en invitant le Gouvernement à engager le dialogue avec les organisations syndicales et d’autre part, d’écarter tout recours à l’article 49-3 lors de la discussion parlementaire, Bourgi serait d’autant plus avisé si le patron de la fédération  socialiste portait jusque sous les fenêtres de Mesquida à Saint-Pons de Thomières ce que « cette remise en cause des droits sociaux des salarié(e)s  représente comme affront démocratique de plus (de trop !) au peuple tout entier, ainsi qu’à la représentation nationale puisque, avant même tout débat, l’idée d’imposer un texte sans vote à l’Assemblée en recourant à l’article 49.3 de la Constitution,  et couronnant  ainsi une monarchie présidentielle au service d’une régression sociale et du contournement de la souveraineté populaire. »
Mais, à l’ère du socialisme-canada-dry, ceux qui  revendiquent avoir la couleur, l’odeur et les valeurs du socialisme mais qui ne sont plus socialistes, oseront-ils porter cette parole sur la place publique de Saint-Pons de Thomières le 09 Mars 2016 ?

Attac Jaur-Somail – Ensemble ! à Saint Pons de Thomières :

Attac Jaur - Somail à Saint Pons de Thomières

COMMUNIQUE /

« Horaires allongés pour les salariés et les apprentis, licenciements facilités, médecine du travail dépecée, chantage à l’emploi généralisé par les accords et référendums d’entreprise… : le gouvernement déploie les grands moyens pour conforter la précarité du travail et renforcer encore le pouvoir des employeurs.

Depuis trois ans François Hollande a multiplié les cadeaux fiscaux aux entreprises par dizaines de milliards (CICE, pacte de responsabilité). Les profits et les dividendes ont gonflé, notamment pour le CAC40, mais ni l’investissement ni l’emploi ne sont repartis.

La fléxibilité du travail à Saint Pons de ThomièresDevant cet échec patent, le même Medef et les mêmes experts qui fustigeaient le coût du travail nous expliquent maintenant que le vrai problème est en fait le code du travail. Les patrons n’oseraient pas prendre le risque d’embaucher par crainte des règles qui les empêchent de baisser les salaires ou de licencier selon leur bon vouloir. Il s’agit d’une pure tromperie : comme l’OCDE elle-même l’a constaté dans plusieurs études, faciliter les licenciements n’augmente pas le niveau de l’emploi. Cela facilite surtout… les licenciements, surtout en période de crise comme aujourd’hui. Au prétexte – mensonger au regard des connaissances disponibles – de créer des emplois, cette loi de précarité tout au service des actionnaires ne fera à court terme qu’aggraver le chômage…


code du travail loi el khomri manifestation à Saint Pons de Thomières kléber Mesquida

On nous parle de « démocratie sociale » mais c’est au contraire la loi de la jungle qu’on organise : la priorité donnée aux accords d’entreprise et aux référendums permettra aux employeurs, affranchis de la loi et de l’accord de branche, de mettre le couteau du chômage sous la gorge des salarié•e•s pour leur faire accepter des salaires réduits et/ou des horaires de travail augmentés. Les syndicats eux-mêmes seront durablement affaiblis.


Logo Ensemble ! (composante du front de Gauche) s'engage à Saint Pons de Thomières contre la réforme du code du travailMais la société commence à se soulever, comme le montre l’extraordinaire succès de la pétition « Loi du travail, non merci » et les mobilisations qui se préparent partout en France pour la journée du 9 mars, à l’appel d’organisations de jeunesse, de syndicats et d’associations. Le gouvernement a senti le danger et temporise : car une épreuve de force se dessine qui  pourrait stopper l’actuel cycle de régressions sociales et politiques. »

Attac Jaur Somail,
Ensemble ! (membre du F.d.G)
s’y  engagent  résolument  à  Saint Pons de Thomières.

Loi du travail, non merci  !
TOUS à Saint Pons de Thomières  le 09 mars 2016!

Outre le fort impact médiatique (régional voire national), une importante mobilisation citoyenne dans le fief du Président départemental et député de la majorité présidentielle soutenant le gouvernement Vals, prouverait par son caractère exceptionnel, que le monde du travail  du milieu rural souffre tout autant, si ce n’est plus, qu’en milieu urbain  de la politique austéritaire de ce gouvernement.

Soyons nombreux à Saint Pons de Thomières  pour dire  » NON « 

 

Retrait de la réforme El Khomri à Saint Pons de Thomières le 09 mars 2016 " tous dans la rue"

à Saint Pons de Thomières !

le contrepied « porteur de paroles dans la rue »  : coopérative d’éducation populaire

Saint_Pons_ de_ Thomieres_CNT_tous_dans_la_rue_le_09_mars_2016_loi_el_khomry_panache_salvetois_kleber_mesquida_hussein_bourgi_code_du_travailL’Union Locale CNT des Hauts Cantons appelle à se joindre au rassemblement prévu à St Pons de Thomières le mercredi 9 mars à partir de 11 h au rond point route de Castre, pour s’opposer au projet de loi El Khomri.

Partage

Un commentaire

  1. Bonjour et Merci pour votre site que nous venons de découvrir.
    Nous nous sommes permis de relayer l’annonce de la manif du 9 mars contre la loi Travail en utilisant quelques détails de vos articles.
    Ici, à Laurens (34480) nous menons aussi un combat contre une implantation prévue de 5 éoliennes à 1000 m du village…. et qui fait débat.
    Nous nous considérons comme des lanceurs d’alerte citoyenne et cherchons à préserver la qualité de vie dans notre belle région. Vous pouvez consulter notre blog ci-dessous. http://www.claurensc.blogspot.fr/
    Bonne continuation et bon courage pour vos prochaines actions.
    Cordialement AH

Laisser un commentaire,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
vue de Boissezon
L’ A.B.U.E de Boissezon : des rebelles en Occitanie !

à Boissezon  commune du Tarn, la légende locale "la Salimonde" , belle femme aux longs...

Fermer