Commission d’enquête Parlementaire : Audition Sophie Mazas

0

l’audition de Maître Sophie Mazas, avocate au barreau de Montpellier, représentante LDH Hérault,  par la commission d’enquête parlementaire sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite,  a eu lieu le 14 mars 2019.
La commission d’enquête parlementaire poursuit donc ses auditions sur les groupuscules d’extrême droite. Après celle du préfet de l’Hérault Pierre Pouëssel, vint l’ audition de Maître Sophie Mazas,  dont vous pouvez voir et écouter la teneur en  [(CLIQUANT  ICI)], il a été notamment question de la Salvetat sur Agout et  de la communauté des communes des Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc, la CCMLMHL,  au travers du groupuscule d’extrême droite installé sur ce territoire depuis 2015, le clan sectaire de Joël Labruyère et de ses brigand-e-s, suprémacistes blancs qui prônent  la théorie du grand remplacement de l’écrivain Renaud Camus, et en lien avec les identitaires de la ligue du Midi.

Quelles réactions des élus de la CCMLMHL ?

A cette question qu’a posé un député membre de la commission à Maître Sophie Mazas, certaines précisions se doivent d’être apportées, concernant la réactivité des élus de la communauté des communes pour parfaire la connaissance des parlementaires sur ce territoire  des Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc, au coeur de la Région Occitanie, à mi-chemin entre Toulouse et Montpellier et à cheval  sur deux départements, le Tarn et l’Hérault. (voir la vidéo de l’audition de Maître Sophie Mazas) Lacaune les bains , la commune centre est dans le Tarn. La Salvetat est dans l’Hérault. La Salvetat est à 20 km de Lacaune au Nord et à 20 km de Saint-Pons au Sud. Au niveau départemental,  la Salvetat est donc dans le canton héraultais N° 24 dont la commune centralisatrice est Saint-Pons de Thomières, terres d’élection du Président Kléber Mesquida. Le député de la circonscription héraultaise est Philippe Huppé (LREM), tandis que la circonscription tarnaise possède Folliot port LREM/MODEM.

 

Maître Sophie Mazas avocate au barreau de Montpellier LDH Hérault

Maître Sophie Mazas

La CCMLMHL est présidée par Monsieur Robert Bousquet (maire de Lacaune ), son vice-président est Jean-Christophe Mialet (1er adjoint de Thibault Estadieu, maire de la Salvetat).
Robert Bousquet m’a reçu à ma demande voila plus d’un an pour traiter de la problématique du groupuscule extrémiste à la Salvetat. Le président Bousquet, m’avait  conseillé  de voir directement avec  Thibault Estadieu car  la com-com ne se sentait pas concernée (???).
Je faisais remarquer aussitôt que la com-com avait tout de même  allouée une subvention de 3000 euros  pour les actions culturelles de  la commune de la Salvetat. (Ce qu’il fit  vérifier immédiatement par sa directrice des services).
Le  C.A.T. (comité animation touristique) de la commune de la Salvetat est chargé de répartir les subventions aux différentes associations qui déposent  un planning de leurs activités culturelles.
La commune de la Salvetat a « parrainé »  l’exposition   du clan identitaire  dit des « brigandes » via leur association « les pommes d’or » durant tout le mois de juillet 2018. Il n’est donc pas impossible qu’une partie  de la subvention  de la communauté des communes  ait servi au financement d’une exposition faisant l’apologie de la mythologie nordique  si chère  aux nazis : « la race européenne pure car non métissé…. » car cette exposition à eu un certain coût pour la collectivité : prêt de salles au centre d’art de la Salvetat, mise en place de personnel communal, logistique, etc……
Malgré  eux sûrement, mais malgré tout, de l’argent public  aurait-il transité de la CCMLMHL  vers le Comité  d’Animation Touristique de la Salvetat finançant en partie l’exposition  du clan sectaire de Joël Labruyère ? La question mérite d’être posée !

 

Net ou pas Net à la Salvetat sur Agout

Les fascistes de  aie Labruyère !

Je veux bien croire que la très grande majorité des élus communautaires ne savait pas, pour en avoir discuté avec nombre d’entre-eux, c’est pourquoi il est bon de  rappeler à certains maires et élus communautaires  l’exigence de vigilance qui doit être la leur dans l’intérêt général lors de leur votation et non pas pour l’intérêt particulier d’un édile salvetois qui a appelé à la tolérance envers ces suprémacistes du clan néo-nazi (auto proclamé) que dirige Joël Labruyère depuis sa base de survie.
La tolérance envers toutes les opinions, certes ! mais le racisme est un délit pas une opinion,  et donc là, il ne s’agit plus de tolérance mais de complicité !
Ne laissez pas ce territoire devenir la plaque tournante des diffuseurs de Haine plombant ainsi le développement durable d’une CCMLMHL ayant pour sensibilité un avenir en commun.

Mais certains savaient, notamment le maire Thibault Estadieu ainsi que les élus communautaires de la Salvetat  et spécialement le 1er Adjoint Jean-Christophe Mialet, vice président de la com-com, chargé justement du tourisme et de la culture !
Ce même élu :

Nouvelles auditions à suivre……

Pour nourrir l’inconscient des prochains auditionnés par la commission d’enquête parlementaire, mais aussi pour aiguiller le sens commun des valeurs républicaines des élus de la CCMLMHL, et enfin pour compléter l’information de tout citoyen désireux d’approfondir le sujet et curieux d’apprendre,  je suggère de suivre ces quelques liens ci-dessous :

NON, en fRance, nous ne sommes pas à l’abri des terroristes identitaires… #Christchurch

« Le terroriste australien a signé son acte : dans un « manifeste » écrit avant l’attentat, il affirme qu’il est un adepte de l’idéologie du « Grand remplacement » si chère à Renaud Camus, Alain Finkielkraut et Éric Zemmour. D’un Robert Ménard, qui se dit « horrifié » par cet attentat après avoir assuré que « le problème, c’est l’Islam »[1] à des chroniqueuses se disant féministes qui amalgament femmes voilées et terroristes, en passant par ceux qui tentent de nier l’islamophobie tout en hiérarchisant les racismes, il serait temps que chacun mesure sa part de responsabilité, dans la normalisation et la banalisation d’un discours qui a construit les musulmans comme un problème, au sein de notre pays »

Apportons nos lumières aux adeptes obscurantistes du « Grand remplacement »

Et si l’on apportait un peu plus de lumière aux obscurantistes grand remplacistes, les cousins exactement du tueur de Christchurch ? C’est ce que viennent de faire Samuel Laurent, Maxime Vaudano, Gary Dagorn et Assma Maad dans cet excellent article (le Monde) que  je vous recommande sur le sujet de la théorie complotiste et raciste du grand remplacement. Une théorie qui vaut à la France une renommée internationale en matière de dégueulasserie idéologique, et dont, comme je l’écrivais ici, Renaud Camus s’absout à si bon compte… Et pourtant.!!!!!!

Alain Finkielkraut, Renaud Camus et le poids des mots   [15 mars 2019 –  Le blog de Frédéric Debomy]

« Ainsi le sympathisant australien d’extrême-droite qui vient d’assassiner, en Nouvelle-Zélande, une cinquantaine de musulmans au moins serait-il un lecteur de Renaud Camus, théoricien du « Grand Remplacement

Violences en fac de droit , il y a 1 an

E! Montpellier prépare un communiqué au sujet des violences perpétrée il y a 1 ans, dans la nuit du 22 au 23 mars 2018. Ce sera l’occasion pour notre organisation de rappeler que nulle part, que ce soit à la Salvetat, à Montpellier ou ailleurs, nous ne laisserons les fascistes développer leur propagande nauséabonde, menacer ou agresser  les militant.e.s politiques, du mouvement social…, les migrant.e.s… Ici comme ailleurs no passaran!

Le « grand remplacement », une thèse complotiste aux origines néonazies (AFP16/03/2019 à 09:08)

« La thèse du « grand remplacement » de la population européenne par une population immigrée, citée par l’auteur de la tuerie en Nouvelle-Zélande, a été conçue par d’anciens nazis après la guerre, avant d’être popularisée après les attentats de 2001, débarrassée de ses arguments antisémites mais toujours complotiste. »

 

La suite très prochainement ………

 

Partage

Laisser un commentaire,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Commission d’enquête Parlementaire

Les députés ont créé dernièrement une commission d’enquête parlementaire sur la lutte contre les groupuscules...

Fermer