Gauche Future écrit au candidat PS Mesquida de Saint-Pons.

4

La liste « Gauche Future« ,  représentée par le binôme Sophie Tarbouriech / Pascal Frissant  et leurs suppléants Chantal Herson-Macarel / Jean-Michel Villeroux, a adressé officiellement et collégialement une lettre ouverte à Kléber Mesquida candidat P.S aux élections départementales 2015 dans le canton de Saint-Pons de Thomières.

C’est cette lettre ouverte que je diffuse ci-dessous et dont  je recommande  une communication la plus large possible autour de vous puisqu’il est peu probable  que la presse quotidienne régionale en fasse état vu le peu d’intérêt qu’elle a porté, jusqu’au 1er tour, à la couverture médiatique des élections dans le canton 24 de Saint-Pons de Thomières, qui , par ses particularités, en font un cas , non pas à part, mais exceptionnel dans le département de l’Hérault.(*)

(* L’exceptionnel canton  de Saint-Pons de Thomières  dans  l’Hérault sera l’ objet du prochain billet de la lettre panache salvetois qui  paraîtra vendredi avant minuit))

Lettre ouverte de Gauche Future à Kléber Mesquida

Gauche Future *,  avec 10% des voix au premier tour, sait Kléber Mesquida en situation difficile : son élection n’est en rien assurée (les 3500 voix de la droite « dure » risquent de se reporter sur le binôme de la Le Pen qui a 500 voix de retard).

Tout indique (notamment le discours fascisant tenu le dimanche 15 mars à l’abbatiale de Saint-Chinian) que l’élection d’un « mariniste » constituerait un basculement gravissime pour les libertés de tous, porteur de contrôles policiers sur les revenus des citoyens à ressources modestes (30% de la population du canton 24 se situe sous le revenu médian de source Insee en 2012).

Comme Kléber Mesquida a d’ores et déjà affirmé (Midi Libre du mardi 10 février) être candidat à la présidence du Conseil départemental, ce serait le minimum qu’il réponde à quatre « petites » questions de manière à s’engager devant les électeurs et publiquement à :

  1. Maintenir la politique viticole et culturelle, en particulier sortie Ouest, qui ont été les points positifs de la gestion Vézinhet
  2. Renoncer au cumul de mandat entre celui de député et celui de président de l’assemblée départementale, sans attendre 2017.
  3. Clarifier sa position sur les dossiers gaz de schiste, éolien industriel et cyperméthrine sur bois.
  4. Pallier à la réelle carence de formation efficace pour les précaires aux RSA et sans emplois et de préciser quelles mesures d’urgence pour y remédier ?
Sophie Tarbouriech et Pascal Frissant qui s’inscrivent dans une démarche positive de Front unique antifasciste précisent :
« Tes réponses guideront nos concitoyens à choisir entre le vote pour toi et le vote blanc. »
logos_soutien_gauche_future_departementales_2015_canton_24_saint_pons_de_thomieres
Gauche Future * : Écologistes du Minervois, Front de gauche, Parti de gauche et Parti communiste français.
Partage

4 commentaires

  1. depuis la demande de l’abandon du cumul des mandats ?
    non seulement 1 mandat a ne rien faire , mais on en ajoute pour mieux ramasser !!
    c’est pas beau ça ? plus confiance !!

    • je pense que le cumul des mandats n’est pas pour demain, car ils veulent ramasser

      le plus possible car a part cela rien ne les intéresse !! Dommage

      pour l’avenir !!

    • l’abandon du cumul des mandats est comme tout une <> car ils sont
      accroché a leur portefeuille; pour ma part je suis de l’avis de notre Coluche
      si la sociéte ne veut pas de nous <
      car quand le retraitée comme moi dans le deuil, seule demande une aide ,j’ai un nom
      qui me porte préjudiste, <> donc merci je ne veux pas
      en changer!! mais c’est cette injustice qui porte le FN!donc qu’ils ne se fachent pas !

Laisser un commentaire,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
marianne-canton_saint_pons_de_thomieres_departementales_2015
Front Républicain- Démocratie ou Connerie Humaine?

Le Front Républicain  est-il l'antidote démocratique par excellence  pour ces départementales 2015  dans le canton...

Fermer