Fraïsse-sur-Agoût : Inauguration du parc éolien au col de Fontfroide.

0

Oyez , Oyez braves gens et autres manants de la communauté des communes des Montagnes du Haut Languedoc et du canton de la Salvetat sur Agoût :
A l’occasion de l’inauguration du Parc éolien de Fraïsse sur Agoût le vendredi 17 mai 2013 à 11h, des invitations nominatives sont envoyés, sur bristol,  à surement tout ce que compte la nomenclatura pro-éolienne de la région, par Madame Marguerite Mathieu Maire de Fraïsse-sur-Agoût  et Présidente de la communauté des communes, Monsieur Francis Cros, conseiller Général du Canton et de Monsieur David Augeix, directeur Sud – EDF EN France.

 

 


 

 

Le rendez-vous est fixé sur le parc éolien à 11h.
Col de Fontfroide – 34330 Fraïsse-sur-Agout.
L’inauguration sera suivie d’un cocktail à la Salle des fêtes de Fraïsse-sur-Agoût.


Fraïsse-sur-Agoût - Inauguration du parc éolien au col de Fontfroide

Fraïsse-sur-Agoût – Inauguration du parc éolien au col de Fontfroide :
Bristol officiel d’invitation

 

Il semblerait que peu d’autochtones-contribuables-électeurs aient été invités !

Ont été omis aussi certaines associations, fédérations ou syndicats et autres forces vives qui œuvrent pourtant quotidiennement, au sein du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc. Bien de « vent de colère » souffle entre Lamalou et Mazamet

Ainsi, à l’encontre des usages locaux et de la tradition républicaine qui veulent que, lors d’inauguration de ce type d’infrastructure, une salle des fêtes par exemple, une plate-forme forestière voire une restauration architecturale ou encore un changement de cloche au beffroi de la commune, la population soit conviée en masse pour fêter l’évènement, les traditions se perdent même  à Fraïsse-sur-Agoût!

Les « L.I.O.N. » (lire : les Légitimes Invités Officiels Naturels) amateurs de cocktails aromatisés aux fruits de la passion  et aux raisins de la colère, étaient priés de confirmer leur auguste présence à Fraïsse-sur-Agoût, au plus tard le 07 mai 2013.


Tel n’est pas le cas pour l’inauguration du parc éolien de Fraïsse-sur-Agoût ! POURQUOI ?

Oui, pourquoi, alors qu’habituellement, nos élus locaux, surtout à l’approche d’élections, sont particulièrement friands de ce type d’évènement pour se mettre en valeur et nous abreuver de discours, souvent mensongers, aux relents de cacahuètes  caramélisées,  pourquoi donc, aujourd’hui, n’est-ce pas le cas pour l’inauguration du parc éolien de Fraïsse-sur-Agoût  au col de Fontfroide ?
Plusieurs raisons peuvent être évoquées :

  1. Question de coût ?
    Vu  la qualité des bristols envoyés, EDF et Fraïsse-sur-Agoût n’ont pas fait dans le recyclable pour leur carton ni dans l’économie d’énergie et vu, surtout, le nombre d’invitations officielles lancées, (mais toutes viendront-elles?) démontrent bien que  « puissances invitantes » ne riment pas avec « rigueur budgétaire ». Bizarrement la Communauté des communes n’est apparemment pas partie prenante de cette inauguration car son logo ne figure pas sur les bristols officiels! Mais faut-il encore rappeler que des conseils municipaux de la communauté des communes comme  Anglès ou la Salvetat sont opposés à l’implantation de parc éolien sur leur commune ? Les élus Fraïssignols ainsi que le conseiller général socialiste auraient donc préféré, par souci d’économie de l’argent du contribuable, limiter les frais de cette opération de communication ?
    Du jamais vu chez « ces m’as-tu-vu »  adeptes des subventions, de l’endettement et de la taxation à outrance que sont ces socialos-écolos!  cette réponse là, apparaît fort peu crédible mais tellement réaliste!
    C’est la réponse version : « pas de petits fours pour les petits bras »
  2. Fraïsse-sur-Agoût - Inauguration du parc éolien au col de Fontfroide

    Fraïsse-sur-Agoût – Inauguration du parc éolien au col de Fontfroide

    Question de prestige ?
    Ne surement pas mélanger « qualité légitime » et « quantité illégitime »!

    Pourtant,  c’était bien là l’occasion pour EDF-EN  de prouver au plus grand nombre qu’un parc éolien n’est en rien attentatoire au patrimoine environnemental et pour nos élus de saluer encore une fois les bienfaits financiers que cela engendre pour la commune, devant une nombreuse assistance d’électeurs.

    C’est la  réponse version « beurre ou margarine ? »  que ne peuvent décidément pas mettre en avant nos moralisateurs locaux tant elle est à l’opposée des valeurs qu’ils professent depuis tant d’années maintenant.

  3. Question d’incompréhension  et de peur ?
    la peur que cette inauguration trop publique soit aussi la révélation d’une certaine fêlure de plus en plus profonde et de plus en plus populaire entre, d’un coté, le discours suranné et mensonger d’élus « pro-éolien industriel » dans le parc naturel régional du haut Languedoc, et de l’autre, une population qui vit au quotidien la réalité de ce qu’est un parc éolien à proximité immédiate de son cadre de vie, ainsi que maints résidents secondaires, visiteurs et autres passagers de notre espace outrés d’une telle maltraitance qui affecte tant l’attractivité de notre territoire et par contre-coup le tourisme dont les élus se plaisent, par ailleurs, à souligner l’importance économique du secteur dans tous leurs discours sirupeux sur la défense de la « ruralité » a la sauce « développement durable » au goût plus que nauséeux car atteints de « mots » douteux.
    alain peyrefitte : Parlez, écrivez, agissez.Cette nouvelle version « du grand plongeon en avant »  suivit de « Quand le canton s’éveillera »  semble la réponse la mieux appropriée dans l’entendement de ce non-sens aux allures d’un (mauvais) remake de l’aveyronnais Alain Peyrefitte, auréolé de sa connaissance sinisante à l’époque de sa chaire  gaullienne de ministre de l’environnement lorsqu’il affirmait :« l’Occident ne mesure pas toujours la haine que lui vouent des peuples humiliés et offensés par sa prospérité, son passé impérial, son présent dominateur, son appui à des régimes féodaux corrompus. »!
    Pour paraphraser le ministre, académicien et philosophe, changer seulement  le mot « Occident » par les maux « conseiller général socialiste » et lire  » le conseiller général socialiste ne mesure pas toujours le désamour que lui vouent des populations humiliées et offensées par sa prospérité, son passé impérial, son présent dominateur, son appui à des régimes féodaux corrompus. »!

Fraïsse-sur-Agout : Pique-Nique « sorti du sac » original au col de Fontfroide ?

L’idée d’organiser  un original pique nique sorti du sac pour que tous puissent participer aux festivités inaugurales du parc éolien de Fraïsse-sur-Agout peut paraître  incongrue.
Le regretté Fernand Reynaud, dans son sketch « le cantonnier » préférait entretenir le bas du fossé alors que son « BOF » tenait le haut du pavé.
Le mois de mai concentre nombre de manifestations festives, l’envie de proximité des institutions ne se limitent pas à ces actions. L’année 2013 a été proclamée « année européenne des citoyens ».
La volonté de multiplier les contacts de terrain avec des responsables technocrates et élus de terrain afin, de mieux comprendre ce qui pourrait motiver les citoyens à voter aux élections de 2014,  est clairement affichée.
L’analyse politique de la représentation passe par des initiatives d’ateliers, de Forum, d’Associations diverses consacrées aux moyens de communication et d’incitation au vote.
Cette année européenne 2013 des citoyens doit voir se multiplier:

  • Les initiatives communicantes de  citoyens.
  • La création de plate-forme « participez au débat « .
  • D’ appels à propositions « pour des projets d’organisation de débats contradictoires ».
  • De formes innovantes et participatives de dialogue citoyens « .

Participer au pique-nique original « sorti du sac » au col de Fontfroide le vendredi à 11H  à Fraïsse-sur-Agoût

  1. c’est entrer de plein pied et avec élan dans la proclamation « 2013 : Année Européenne des citoyens »
    Fraïsse sur Agout : Invitation pique nique

    Inutile d’ imprimer cette invitation mais à partager sans modération.

  2. c’est passer  du fond (la sémantique anti-éolienne) à la forme (l’action : participation citoyenne).
  3. C’est croire en cette idée farfelue d’un pique nique un vendredi à 11 h en un lieu retiré mais fortement emblématique. Ni le meilleur jour, ni la meilleure heure,  pour ce genre d’évènement n’est aucunement un empêchement d’une action même symbolique telle qu’un partage sur facebook.
  4. c’est penser que la réussite n’est pas qu’affaire de  quantité numérique mais surtout de qualité communicante.
  5. C’est partager  à titre individuel ou associatif sur  tous les réseaux sociaux, forums et sites auxquels vous participez. comme ce sera aussi de partager vos œufs durs mayonnaises sorti du sac avec d’autres participants.
  6. c’est enfin songer à préparer un panier pique-nique équitable, équivalent aux nombres de présences X  masses corporelles X l’appétit en milieu ouvert car il est peu probable que les participants du festival OFF vous fassent goûter  leurs bougnettes safranées sur canapés.

Non pas de croire qu’on agit par pur plaisir de déplaire, mais plaisir tout de même  de rappeler aux « L.I.O.N. club  cantonal » de Fraïsse-sur-Agoût, ces quelques vers Hugolien , illustre poète qui savait surement qu’il allait  plaire et déplaire lorsqu’il écrivait dans ses Contemplations :

« le ténébreux par qui tout dégénère »

Victor Hugo -  Je suis le ténébreux par qui tout dégénère

Victor Hugo –
Je suis le ténébreux par qui tout dégénère

 

On y revient ; il faut y revenir moi-même.
Ce qu’on attaque en moi, c’est mon temps, et je l’ aime.
Certes, on me laisserait en paix, passant obscur,
Si je ne contenais, atome de l’ azur,
Un peu du grand rayon dont notre époque est faite.
Hier le citoyen ; aujourd’hui le poète.
Le “romantique” après le “libéral”. – Allons,
Soit ; dans mes deux sentiers mordez mes deux talons.
Je suis le ténébreux par qui tout dégénère.
Sur mon autre côté lancez l’autre tonnerre……..

 

Partage

Laisser un commentaire,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Cale du port des Bpouldouïres sur le lac de la Raviège à la Salvetat sur Agout
lac de la raviège : le vidage de 2014 ! Quel Mirage nous offre-t-on?

« Quand le destin veut que tu sois enclume, prends patience, et lorsque tu es...

Fermer