La Salvetat sur Agout : Règlements de comptes à la CCMHL !

3

A la Salvetat sur Agout, Mesdames et Messieurs les élus communautaires le 16 décembre prochain  se réuniront entre eux  pour discuter  de l’extension territoriale  de la communauté des communes (CCMHL)  comme le prévoit la loi NOTRE (Nouvelle organisation territoriale de la République)

Monsieur le président de la CCMHL, Francis Cros, étant  un fervent adepte  de la communication  de grand-papa, c’est à dire de ce socialisme municipal  qu’il a mis en place depuis 25 ans maintenant , n’apprécie visiblement pas que ses intentions soient dévoilées aux citoyens « sans dent »  de la France  « d’en bas »!
Le 6 Novembre dernier eut lieu un conseil communautaire de la CCMHL  sur la commune de Le Soulié. Il y fut question bien sur  de l’extension territoriale (le fameux P.E.T.R),  mais celui-ci ne sera pas abordé  dans ce billet car il fera l’objet d’une prochaine rédaction.
Lui , le président (illégitime ?) de la CCMHL  ignore totalement ce que signifient ces deux mots :  » Courtoisie Républicaine ».  Même lorsqu’il parle  de solidarité, son discours clientéliste sonne aussi creux que faux.
De ce long conseil de la CCMHL,  j’extrais 2 points qui touchent particulièrement la Salvetat tant dans son attractivité touristique  que dans son développement économique, pour dénoncer un certain machiavélisme chez le conseiller municipal d’opposition  de la Salvetat sur Agout, commune centre de la CCMHL.

 

Machiavel : l'ordred du cahos
Le machiavélisme est une interprétation noire et manipulatrice , un effort  notoire est requis :

  • pour percer à jour les hypocrisies de cette comédie humaine et sociale;
  • pour saisir les conflits authentiques  comme les mensonges que constituent ses discours;
  • pour donner une vision dépouillée de toute illusion de ce qu’est réellement notre  société.

 Lixirié – commune de la Salvetat sur Agout.

Lixirié, rive gauche du lac de la raviège à la salvetat-sur-agout

Lixirié

Lixirié est un lotissement privé, niché entre la Salvetat sur Agout et Anglès, sur la rive gauche du lac de la Raviège à la limite du Tarn et de l’ Hérault. Ce lotissement privé, géré par syndic, s’est largement développé depuis plus de 40 ans d’existence.  Cette zone de vie où des familles, des actifs et  des retraités vivent à l’année, mais aussi nombre de résidents secondaires de proximité qui « montent » fréquemment en toutes saisons se ressourcer dans notre « Haut Canton »,  cette « zone de vie » qui participe  grandement à l’ attractivité touristique de la Salvetat-sur-Agout ainsi qu’ à son activité économique bénéficie  depuis toujours des services publics dont en particulier l’éclairage public (de l’ordre de 6000 euros par an).

Le président de la CCMHL, Monsieur Francis Cros, dont le déficit en courtoisie républicaine, en communication et en dialogue social ne se dément jamais, dit avoir pris conscience de cette « anomalie » lors de la réception des factures EDF pour le changement des armoires électriques alimentant l’éclairage public de  » Lixirié « . Rappelons tout de même au passage que le Sieur Cros devait être alors bien endormi durant les 3 mandats municipaux consécutifs qu’il a accompli en tant que maire de la Salvetat sur Agout de 1989 à 2008  pour n’avoir pas su corriger cette « anomalie » !  De qui se moque-t-on ?
La deuxième veste électorale de 2014 à la Salvetat sur Agout, ne l’empêchant pas  en tant  que conseiller municipal d’opposition de se faire élire à la présidence de la CCMHL, les règlements de comptes communautaires pouvaient débuter surtout que les finances de l’intercommunalité n’étant pas  au beau fixe depuis plusieurs années, le précurseur de la réforme Hollande comme se définit lui même Francis Cros, sait pertinemment que la DGF (la dotation globale de fonctionnement) que l’état reverse  aux intercommunalités va fortement, très fortement chuter.  Cette dotation auparavant versée directement aux communes, ira dorénavant aux intercommunalités, c’est dire si la commune de la Salvetat sur Agout devra particulièrement être vigilante lorsqu’il s’agira de la répartition entre les différentes communes de la CCMHL.
Le précurseur de la réforme territoriale, le chantre de l’importance du rôle social de l’élu de proximité, le défenseur de la ruralité et des services public tranchât dans le vif : Lixirié paiera sans discussion !
Monsieur Francis Cros, muni de  son « ouvre-boite de Pandore » fit rédiger par  son collaborateur en charge (négative) de l’électrification à la CCMHL,  Monsieur Max Alliés  de Castanet le Haut, une lettre comminatoire avec injonction de payer qui ne souffre  aucune discussion  tant les termes utilisés sont d’une dureté absolue.

QUESTIONS :

  1. Si la « zone de vie » de Lixirié avait été située sur une  commune de la CCMHL autre que la Salvetat, le problème eût-il été appréhendé de la même manière ?
  2.  Les conseillers communautaires sont-ils par ailleurs certains qu’aucune autre zone de vie privée ne bénéficie de l’éclairage public sur tout le territoire de la CCMHL ?

Chacun, à sa manière, pourra apporter sa réponse personnelle ou publique puisque  « les commentaires » sont ouverts pour tous les billets.

La plate forme bois du Camp del Tour – zone industrielle de la CCMHL.

Le président de la CCMHL,  transformé pour l’occasion en météorologue en chef, propose de louer à la société Forestarn 8000 m² de terrain pour la modique somme de 800 euros ( NDLR /3 francs six sous, a-t-il rajouté), afin de stocker  sur cette zone industrielle fantomatique, la matière première  en prévision d’un hiver froid (sic).
La réalité ne serait-elle pas tout autre ?

La société Forestarn, dont le dirigeant avait déclaré  que la cyperméthrine n’était pas plus dangereuse que l’ajax ammoniaqué qu’utilisait la ménagère dans sa cuisine, connaîtrait quelques difficultés dans le fonctionnement  de son matériel;  sa belle  et onéreuse machine  à débiter serait paraît-il en panne (?). Le  bois continue d’affluer sur la zone mais  ne pouvant plus être « conditionné » à la taille bois de chauffage; le stock augmente , le  besoin en superficie de stockage s’est fortement accru, d’où la demande de location de terrain à la CCMHL.

Sionneau et l'ajax amoniaqué article du midi libre

Version largement plus plausible que la prédiction d’un hiver rigoureux mais sûrement que Monsieur Cros songeait  plus aux prochaines élections territoriales des 22 et 29 Mars prochain, en parlant d’hiver rigoureux !
Cette distorsion avec la réalité que pointe le discours  du président de la CCMHL concernant la rigueur hivernale et le besoin de stockage,  ne peut se comprendre dès lors qu’on  parle de changement de climat politique que vont engendrer ces premières élections territoriales, nouvelle formule voulu par le président  de la République et dont Francis Cros  veut être le précurseur en Haut Languedoc.
Le président du Conseil Général, André Vézinet  jette l’éponge  totalement écœuré selon ses déclarations parues dans  le Midi Libre du lundi 17 novembre 2014, et se retire de la vie politique, Francis Cros devrait prendre  la même décision et démissionner de la présidence de la CCMHL.

Une 6 ème République  nécessaire et utile  : La fin du clientélisme !

La refonte totale des règles de fonctionnement de notre démocratie est  nécessaire jusque dans les strates  les plus reculés de la France profonde.

En relisant  « L’Albine » de Fernand Dupuy chez « Fayard,   j’ai pensé que souvent le discours de nos politiques ressemblait aux cris de ces animaux dont nous parle l’auteur de ce poème :

« Tu le sais, bien sûr depuis longtemps, le coq chante, cocorico, la poule caquète, le chien aboie quand le cheval hennit et que beugle le bœuf et meugle la vache, l’hirondelle gazouille, la colombe roucoule et le pinson ramage. Les moineaux piaillent, le faisan et l’oie criaillent quand le dindon glousse. La grenouille coasse mais le corbeau croasse et la pie jacasse.

Et le chat comme le tigre miaule, l’éléphant barrit, l’âne braie, mais le cerf rait. Le mouton bêle évidemment et bourdonne l’abeille. La biche brame quand le loup hurle.

Tu sais, bien sûr, tous ces cris-là, mais sais-tu ? Sais-tu ? Que le canard nasille – les canards nasillardent ! Que le bouc ou la chèvre chevrote. Que le hibou hulule mais que la chouette, elle, chuinte. Que le paon braille, que l’aigle trompète.

Sais-tu ? Que si la tourterelle roucoule, le ramier caracoule et que la bécasse croule, la perdrix cacabe, la cigogne craquète et que si le corbeau croasse, la corneille corbine et que le lapin glapit quand le lièvre vagit. Tu sais tout cela ? Bien. Mais sais-tu, sais-tu ? Que l’alouette grisole, tu ne le savais pas.

Et peut-être ne sais-tu pas davantage que le pivert picasse. C’est excusable ! Ou que le sanglier grommelle, que le chameau blatère et que c’est à cause du chameau que l’on déblatère ! Tu ne sais pas non plus peut-être que la huppe pupule. Et je ne sais pas non plus si on l’appelle en Limousin la pépue parce qu’elle pupule ou parce qu’elle fait son nid avec de la chose qui pue.

Qu’importe ! Mais c’est joli : la huppe pupule ! Et encore sais-tu ? Sais-tu que la souris, la petite souris grise, devine ! La petite souris grise chicote. Avoue qu’il serait dommage d’ignorer que la souris chicote et plus dommage encore de ne pas savoir, de ne pas savoir que le geai, que le geai cajole ! Sais-tu que la mésange zinzinule! Comme la fauvette d’ailleurs. »

« L’Albine » de Fernand Dupuy chez « Fayard

Affiche "Je signe pour la  6ème République"Souriez et assimilez l’ animal politique de votre choix  par rapport au cri   que vous en percevez.
Panache Salvetois a définitivement opté pour le  Chameau !
Et VOUS , pour quel animal voteriez vous ?

Partage

3 commentaires

  1. un lecteur m’a transmis son commentaire par courriel, désirant préserver son anonymat, je le retranscrits ci-dessous :
    Bonjour Thierry ,
    merci pour l’article sur le Lixirié. Ce sujet est un bras de fer avec la comcom depuis ces derniers mois. Mais encore entre les paroles (lors de réunion avec eux) et les actes , il y a de très grands écarts et différences.
    Pour information , si tu ne le savais pas , l’entretien de ce réseau électrique (remplacements de lampadaires , globes , ampoules , cables ….) tous ce qui est entretien est , depuis toujours , pris en charge totalement par les syndics de copropriétaires , et géré, règlé directement par ceux ci à la société prestataire de ce service.
    Donc que cette assemblée communautaire arrête de jeter son venin sur les propriétaires du Lixiré , car ces mêmes propriétaires (aux nombres de 150, environ) leurs anènent diverses taxes et impots sans rien demander , puisque les lotissements ont une gestion autonome.
    Je tenais à donner ces infos, car on donne beaucoup en divers impots , sans demander de retour.

  2. Tout simplement…merci pour ce cours d’instruction si joliment écrit ! J’hésite entre le paon qui braille ( en faisant la roue ?), l’aigle qui trompète (en survolant les choses ? ), mais ma sympathie va résolument à ces braves moineaux, ni beaux, ni forts qui piaillent « dans le désert » !…
    Et si tous ces animaux se réincarnaient, en quoi seraient-ils habillés ??…
    Saine et agréable lecture dans la pataugeoire des mensonges incessants…Un brin d’air frais cueilli sur les hauteurs !
    Il n’y a pas que l’eau qui pétille à La Salvetat et c’est très bien ainsi.
    Merci pour ces nouvelles et longue vie au Panache !

  3. Bonjour,
    J’opterais, sans hésitation, pour la huppé, dite pépue, qui fait son nid avec de la chose qui pue……
    Cela me rappelle tant de petites mesquineries, diversions, attaques de la part de cette « pupule » bien connu à La Salvetat.
    Dans tous les cas, je vais me procurer Albine de Fernand Dupuy, c’est très agréable à lire et je ne le connaissais pas.
    Merci Thierry
    Sorsha

Laisser un commentaire,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
OUT
CCMHL : Francis Cros doit-il démissionner ?

"Au commencement était le verbe" . Ne vous attendez pas à une quelconque homélie concernant...

Fermer