« ruffinades » à St-Pons avec François Ruffin

3

Les gilets jaunes attendaient François Ruffin, invité par les amis de la Cigale, à Saint Pons de Thomières, sous une pluie battante ce jeudi 13 décembre 2018. Malgré le retard du fils du peuple qui découragea certains, nous étions  au bas mot plus de 80  à attendre le député L.F.INSOUMISE .
François Ruffin, accueilli par Pierre  Blondeau sur le parvis du cinéma de Saint-Pons, et les gilets jaunes sommes allés nous réfugier dans le garage de L’hôtel- restaurant du Somail tout proche.

François Ruffin Saint Pons de Thomières 5eme circonscription de l'HéraultQuelques détails /
François Ruffin  dans une sorte de jeu de rôles, demandait aux gens  :  » Imaginez que je sois le Président de la république, quelles seraient les revendications que vous  auriez à me soumettre ?
Plus de 25 gilets jaunes se sont exprimés sous les voûtes pleines de salpêtre  du garage de l’hôtel dans un échange sympathique, convivial  et parfois surréaliste  comme cette question :

 » Bonjour Monsieur le Président de la République, dans la situation où se trouve le pays, une V ème République agonisante, songeriez-vous à dissoudre L’Assemblée Nationale, et pourriez-vous appeler comme 1er Ministre, qui sais-je ?  Pourquoi pas un gars comme un certain François Ruffin ?

La question amusa l’Humble Impétueux Picard Insoumis; le H.I.P.I. de l’assemblée nationale, répondit avec un large sourire :

je ne suis pas préparé ni formaté pour une telle fonction, mais d’autres que moi, depuis bien plus longtemps que moi, s’y préparent…. »

La question démocratique est au centre des témoignages portés par les gilets jaunes. Cela enchante, ravi et étonne François Ruffin. Parmi les nombreuses revendications dont il a été fait état  (l’éloignement des services publics, la baisse du niveau de vie, les taxes et les difficultés quotidiennes), figurait en bonne place la demande du Référendum d’Initiative Citoyenne , le R.I.C. (CLIC).

Méfiez-vous ! Surveillez-les ! Restez sur vos gardes !
Parce que votre idée, ils vont vous la détourner.
Gilets jaunes : ne vous rendormez pas ! Restez debout !

Un  vote à mains levées fit l’unanimité de l’assistance où l’on a pu croiser  le Maire de Saint-Pons, Georges Cèbe, et aussi le Maire de Capestang, Pierre Polard.

Dissolution de l’ Assemblée Nationale.

Participez à l’écriture de la proposition de loi constitutionnelle sur le référendum d’initiative citoyenne. (pour participer à la rédaction du R.I.C. clic ICI)

Le groupe parlementaire de la France insoumise va déposer une proposition de loi constitutionnelle visant à instaurer la possibilité de référendums d’initiative citoyenne.
Cette proposition, qui figurait dans le programme l’avenir en commun, est aujourd’hui massivement réclamée par les Gilets Jaunes.

Marianne-rouge-dissolution-assemblee-nationale-_-la-France_Insoumise_François_ruffin

Marianne Rouge

Le défenseur du peuple, le pourfendeur des injustices sociales, François Ruffin, écoute beaucoup ; il parle seulement pour expliquer :  » Rien ne sera plus comme avant «  !
Oui, rien ne sera plus comme avant :

  • malgré l’arrogance et l’enfumage du discours Présidentiel,
  • malgré l’amateurisme des bidouillages gouvernementaux,
  • malgré la  suffisance des députés « play-mobil »  de la REM assurant une large majorité au gouvernement,
  • malgré un soutien inconditionnel  des principaux médias,

François_Ruffin_Saint-Pons_de_thomieres_gilets_Jaunes« Monsieur le Méprisant de la République » comme qualifie Macron une dame de Fraïsse sur Agout, venue sur le Rond Point donner la main au barrage filtrant, sait que son quinquennat est durablement entaché par la violence sociale qu’il a engendré : la France est en colère, le peuple est en souffrance !
Les institutions de la Vème donne de larges pouvoirs au Président de la République dont celui de la dissolution  de l’assemblée. Que Macron qui se veut plus Jupitérien que Gaullien ose un tel acte  et appelle  :

 » aux Urnes citoyens ! »
lire  « les jours bâclés dans l’ère du Peuple ».

La prise du pouls des actifs  » Macron Démission ! » s’est achevé à La Cigale. Guillaume Tricard rédacteur de Fakir et Gilles Perret, « socioréalisateur » ( La Sociale, M l’insoumis),  accompagnent François Ruffin pour réaliser un film sur sa tournée des ronds points.
Françoise, viticultrice du Minervois, avoue :  » J’ai voté Macron aux deux tours . »  C’est notre force que cette collègue soit parmi nous ce soir devant une assiette de Daube de sanglier préparé par Alain Baret l’inoubliable boucher du film  » La Cigale le corbeau et les poulets « . le film d’Olivier Azam des Mutins de Pangée.
François Ruffin se remémorait  sa  visite à Saint Pons de Thomières, en 2009, sur les terres électorales  du député-Maire  d’alors et actuel président du département de l’Hérault, Kléber Mesquida, sûrement atteint d’une extinction de voix matinée d’une jaunisse aiguë qui expliquerait sa totale absence du débat sur la crise engendrée par les gilets jaunes.

Une Ré-évolution en mouvement ?

Une Ré-évolution est en mouvement et Kléber Mesquida  est au petit coin de l’Histoire ! Dans son isolement, offrons lui ce poème d’Alfred de Musset, raffinement de la poésie française :


Quand François Ruffin reprend sa route du tour de France des Ronds Points,  la pluie cévenole a cessé.
Un ancêtre cite Gramsci pour saluer son départ :

 » Ce n’est pas la fin ( de Macron ), ce n’est même pas le commencement de la fin, mais c’est la fin du commencement.  »

Bain chaud/froid avec François Ruffin et le gilets jaunes à Saint-Pons de Thomières (34)

Arrivé sous la pluie en fin d’après midi je me suis joint pendant 1h30 aux gilets jaunes déjà en place sur un rond point de filtration. Je fus gelé par le froid mais réchauffé par les très nombreux témoignages de sympathie des automobilistes et routiers pourtant bloqués par les Gilets Jaunes.
Cette expérience personnelle a renforcé mon admiration pour ceux qui se relayent jour et nuit depuis plusieurs semaines. Elle m’a permis de me rendre compte du soutien de la plupart des gens bloqués ou retardés. Ils n’arboraient pas seulement un gilet jaune à leur pare brise mais nous encourageaient beaucoup par leurs gestes ou mots à poursuivre le mouvement. Elle m’a permis de percevoir au travers des discussions que le groupe de Gilets Jaunes portait vraiment des idées de gauche sociale et écologique.

Témoignage JMi rencontre avec François Ruffin

JMi

François Ruffin (clic ICI) est arrivé au volant d’un Berlingo accompagné par son assistant, Guillaume Tricard rédacteur de Fakir et Gilles Perret « socioréalisateur » qui accompagne François Ruffin pour réaliser un film sur sa tournée des ronds points.
Un échange très riche et diversifié a eu lieu à l’abri de la pluie dans un grand garage froid et sombre. En préambule François Ruffin nous a dit qu’il faisait cette tournée des GJ pour prendre le pouls de ses concitoyens et jouer son rôle de député en faisant remonter leurs propos à l’assemblée nationale. Il a questionné au hasard certains GJ pour connaître leurs motivations et le débat s’est petit à petit plus largement ouvert à tous sur une multitude de sujets. J’en ai ressenti de sa part une grande volonté de proximité avec les personnes rencontrées, une grande qualité d’écoute une véritable sincérité et une grande chaleur humaine. Nous avons vécu un formidable moment de citoyenneté avec un élu non politicard militant réflexif opiniâtre et partageur d’idées.
Ensuite ceux que j’appelle par taquinerie les « ZFHC » ( Zamilitants Fou-furieux des Hauts Cantons) avaient eu la généreuse idée de préparer un apéro et un repas ce qui nous a permis de poursuivre convivialement nos échanges et de découvrir dans un précieux climat de respect mutuel ce qui nous rassemblait ou pouvait parfois nous différencier comme, par exemple, nos positions respectives lors de la dernière présidentielle.
Je suis ressorti très heureux de ce chouette moment partagé et je remercie tout particulièrement ceux qui se sont impliqués dans cette belle rencontre en l’organisant ou en parcourant la France en voiture pour venir rencontrer les GJ.
Ma confiance en l’extraordinaire générosité et lucidité du militantisme de François Ruffin et de nos amis insoumis n’en est que renforcée.
Malgré la pénombre sociétale actuelle , grâce à ces « a-militants » aux véritables préoccupations sociologiques et écologiques j’ai pu percevoir qu’il y avait encore des lieux et des personnes de lumière à proximité.
Je souhaitais vraiment le partager au travers de ce petit billet sans prétention d’un militant « occasionnel ».

JMi

Douze forfaitures passées en revue.

Vote du budget : un festival de coups fourrés. (l’Humanité)
L’irruption populaire n’arrête pas l’Assemblée. Racket des retraités, protection des plus riches et du patronat…
l’irruption populaire n’arrête pas l’Assemblée. Douze forfaitures passées en revue.

Racket des retraités, protection des plus riches et du patronat…

  1.  Allocations familiales et logement.

    Le budget 2019 prévoit une revalorisation plus proche de l’aumône que de la justice …. / ….

  2. Les pensions de retraite.

    Le budget prévoit aussi une hausse de seulement + 0,3 %, loin de l’inflation, en 2019 et 2020. …. / ….

  3. Le secteur hospitalier.

    C’est dans le cadre du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), examiné à l’Assemblée, que la majorité et le gouvernement poursuivent leurs coups fourrés. …/….

  4. Cumul Cice et cotisations sociales.

    C’est le symbole de la gabegie du gouvernement, qui gaspille l’argent public à tout-va.… / ….

  5. IFI-ISF.

    C’est un des enjeux majeurs du budget, une revendication centrale des gilets jaunes, ainsi que le péché originel de Macron : la   suppression de l’ISF. …. / ….

  6. Flat Tax, dit prélèvement forfaitaire unique (PFU)

    C’est l’angle mort du débat sur l’ISF : les revenus du capital sont, depuis l’année dernière, tous taxés au taux unique de 30 %. C’est cette mesure qui est la plus injuste et enrichit les millionnaires davantage. Suppression de l’ISF et instauration du PFU ont permis au 0,1 % le plus riche de gagner 86.000 euros par an.

  7. Baisse du taux d’impôt sur les sociétés.

    Amorcée l’année dernière, la baisse voulue par Macron se poursuit, avec l’objectif de passer de 33 % en 2018 à 31 % en 2019, puis progressivement à 25 % en 2022.  …. / ….

  8. Exit Tax. Festival de coups fourrés :

    le 15 novembre, la majorité a fixé à 5 ans le délai après lequel un contribuable expatrié fiscalement peut vendre son patrimoine mobilier (actions, parts d’entreprise) sans rien devoir au fisc… / ….

  9. Cumul de toutes les exonérations fiscales du PLFSS.

    Un chiffre en dit long sur les cadeaux fiscaux au patronat : 71 milliards d’euros. …. / ….

  10. Travail dissimulé.

    La fraude des entreprises au travail dissimulé atteint 25 milliards d’euros par an, mais pour la Macronie, pas de problème. …. / ….

  11. Gel du point d’indice des fonctionnaires.

    Depuis dix ans, sauf en juillet 2016 et février 2017 (+ 0,6 % à chaque fois), le salaire des fonctionnaires est gelé par les gouvernements successifs. Un choix assumé par Gérald Darmanin dès juin dernier, et entériné par le Parlement, malgré de nombreux amendements de la gauche.

  12. Contrats aidés.

    Après un premier coup de rabot, l’année dernière (de 401.000 en 2016 à 260.900 en 2017), l’hémorragie continue …. / ….

Vote du budget :  un festival de coups fourrés. L’intégralité de l’article est à lire ICI

Tract gilets Jaunes

Comme quoi,
l’assistanat des riches nous coûte un pognon de dingue !

Par Jean Gadrey
Professeur honoraire d’économie à l’Université Lill 1

C’DRIC

Joyeux Noël !

avec Le père Noël de la 6ème République
par Cédric Riche

Partage

3 commentaires

    • non ce n’est certes pas un détail la retraite agricole, mais il est difficile d’aborder tous les points surtout que l’article est déjà assez long en soit. l’envoi de tes 2 articles de journaux d’opinion opposée (l’humanité et Valeurs actuelle) mais disant sensiblement la même chose, prouvent la réalité de la situation des retraités du monde agricole. Ils ne sont, hélas, pas une exception, la détresse est la même chez bien des retraités d’où qu’ils viennent (salarié-e-s, artisans, petits commerçants, etc…). Retraités qui sont nombreux sur les différents points d’occupations et de manifestations.
      L’honneur de la République serait de tirer tous ses enfants vers le haut, là réside tout le déshonneur de Macron, de son gouvernement et de sa majorité qui par leurs mensonges, leurs outrances, leur arrogance, leur mépris du peuple, ont « braqué » contre eux bien des secteurs et des catégories de la société française.

      • Non, je ne critiquais pas l’article mais je trouve que durant le mouvement des gilets jaunes le scandale des retraites agricole n’a pas été assez évoqué alors que c’est bien Macron et son gouvernement qui ont mis le veto à leur revalorisation, proposée par le Sénat comme l’expliquent les articles dont j’ai donné les liens. C’est sciemment que j’ai choisi deux journaux politiquement opposés pour montrer que malgré le consensus de gauche à droite pour faire cesser cette injustice, le gouvernement le laisse perdurer pour ne pas gréver les dépenses publiques quitter à laisser dans la misère des personnes qui ont travaillé dur toute leur vie.
        Les retraites agricoles sont estimées selon le nombre d’hectares cultivés ou de têtes de bétail, ce qui fait que les petits agriculteurs qui ont malgré tout réussi à vivre sur une petite exploitation ou grâce à un petit troupeau n’auront droit, même avec l’optimum de trimestres cotisés, qu’à une retraite souvent inférieure à 600 euros par mois, autrement dit guère plus que le RSA!
        Certes ils peuvent avoir droit à la retraite minimum ou ASPA soit 833 € / mois, ce qui n’est pas une fortune vu que le seuil de pauvreté est établi à 855 €. Mais le pire dans tout cela c’est que ce « cadeau » n’est pas gratuit : Après décès, les héritiers devront rembourser à l’Etat les sommes perçues en plus au titre de l’ASPA ! Autrement dit être contraints de vendre les maigres biens que ces petits paysans pouvaient espérer laisser à leur descendance…

Laisser un commentaire,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
François Ruffin à Saint-Pons Debout
Saint-Pons Debout avec François Ruffin !

Les Gilets Jaunes ont invité François Ruffin à St Pons de Thomières, ce jeudi 13...

Fermer